spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLe marché du cuivre en ébullition suite à l'offre de BHP de...

Le marché du cuivre en ébullition suite à l’offre de BHP de 38,8 milliards de dollars

spot_img

Alors que le marché mondial du cuivre connaît une période d’intense activité, les fonds spéculatifs sont au premier plan de cette montée, propulsant les prix à la hausse dès le milieu de la journée. Cette dynamique est renforcée par une annonce majeure : BHP a proposé de racheter Anglo American pour un montant de 38,8 milliards de dollars. En cas d’acceptation, cette fusion créerait un géant minier contrôlant 10% de l’offre mondiale de cuivre.

La période de négociation est ouverte jusqu’au 22 mai, date limite pour que BHP soumette une offre ferme. La réaction d’Anglo American à cette offre initiale, qualifiée de « non sollicitée, non contraignante et fortement conditionnelle« , est actuellement en phase d’évaluation.

Cette manoeuvre de BHP signale un intérêt marqué pour le cuivre, un métal déjà très convoité sur les marchés financiers. Selon Ole Hansen, stratège chez Saxo Bank, « l’annonce a focalisé davantage l’attention sur le cuivre. L’intérêt de BHP pour Anglo American pourrait inciter davantage les investisseurs et les traders à se positionner sur ce métal. »

L’ascension du prix du cuivre est indicative des tendances économiques globales, où les matières premières jouent un rôle de plus en plus stratégique dans les portefeuilles d’investissement à travers le monde. Les mouvements sur le marché du cuivre sont donc scrutés de près, tant par les investisseurs institutionnels que par les analystes, cherchant à anticiper les fluctuations futures et à positionner leurs actifs en conséquence.

Rédigé par l’équipe éditoriale de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici