spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC: crise du carburant résolue avec le paiement de dettes substantielles aux...

RDC: crise du carburant résolue avec le paiement de dettes substantielles aux opérateurs pétroliers

spot_img

Le ministère des Hydrocarbures de la République démocratique du Congo a confirmé que les limitations imposées sur le ravitaillement des stations-service, instaurées par la Société d’entreposage des produits pétroliers (SEP), prendront fin sous peu. Selon les déclarations du ministre Didier Budimbu, « la situation devrait revenir à la normale d’ici 24 à 48 heures, grâce aux assurances fournies par la SEP. »

Cette annonce intervient après une période de perturbations marquée par la réduction des heures de distribution de carburant, limitant l’accès au carburant en soirée et durant les weekends. Cette mesure avait été mise en place en raison de difficultés financières, la SEP et d’autres fournisseurs n’ayant pas reçu les paiements dus par le gouvernement.

Le ministre Budimbu a également signalé que des progrès avaient été réalisés concernant le paiement des arriérés. « Un effort considérable a été entrepris pour pallier ce déficit financier. Nous avons déjà procédé au paiement d’une partie substantielle des dettes, avec environ 123 millions de dollars US distribués récemment, dont 120 millions à la SEP seule, » a-t-il expliqué.

La réduction de l’accès au carburant avait engendré des complications significatives dans la circulation automobile à Kinshasa, exacerbant les tensions au sein de la population locale. En réponse, le ministère a tenu à rassurer les citoyens que les mesures nécessaires étaient en place pour une amélioration rapide de la situation.

Les problèmes de trésorerie de la SEP étaient principalement dus à l’insolvabilité de plusieurs de ses clients majeurs, y compris le gouvernement, qui avait accumulé des dettes importantes s’élevant à des centaines de millions de dollars. Cette crise de liquidités avait contraint la société à revoir ses modalités de ravitaillement, affectant ainsi le fonctionnement quotidien des stations-service et la mobilité urbaine.

L’assurance du ministre sur la résolution imminente de cette crise est un pas vers la stabilisation de l’approvisionnement en carburant et la reprise d’une activité normale dans la capitale congolaise et au-delà.

Équipe éditoriale, Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici