spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLes efforts continus pour une gestion durable des déchets agricoles à Kimwenza

Les efforts continus pour une gestion durable des déchets agricoles à Kimwenza

spot_img

Dans la commune de Mont-Ngafula, au sud de Kinshasa, les agriculteurs ont récemment bénéficié d’une initiative importante. Une ONG locale, Adivalor, a organisé un atelier visant à former ces travailleurs de la terre sur les pratiques optimales de gestion des déchets agricoles. L’accent a été mis sur l’importance de la responsabilité environnementale dans le cadre de leurs activités quotidiennes.

Trésor Vangu, porte-parole d’Adivalor, a souligné l’urgence de trouver des solutions durables pour le traitement des déchets. « Il est essentiel que chaque agriculteur comprenne son rôle dans la chaîne de gestion des déchets, de la réduction à la source à la valorisation en passant par le recyclage », a-t-il expliqué. Cette démarche s’inscrit dans le cadre légal imposé par le code de l’Environnement de la République démocratique du Congo, qui attribue à chaque détenteur de déchets la responsabilité de leur traitement jusqu’à leur valorisation ou élimination.

L’atelier a également abordé les risques liés à des pratiques non réglementées, comme la combustion des déchets dangereux ou leur mélange avec les ordures ménagères, qui peuvent gravement compromettre la santé des travailleurs impliqués dans leur collecte et leur traitement. Vangu a insisté sur l’importance de repenser les usages actuels pour minimiser la production de déchets.

Fondée en 2001, Adivalor n’est pas seulement un acteur clé dans la promotion de pratiques agricoles durables mais aussi un moteur de changement dans la gestion environnementale. Avec plus de 350 membres incluant fabricants, importateurs et conditionneurs, ainsi que 1 300 distributeurs, cette organisation non lucratif orchestre la logistique de collecte des déchets sur l’ensemble du territoire national, représentant un modèle de collaboration interprofessionnelle.

Cette initiative de Mont-Ngafula représente un exemple concret de l’engagement des communautés locales en faveur d’un environnement plus propre et plus sûr, essentiel à la santé publique et à la pérennité des activités agricoles dans la région.

article rédigé par l’équipe éditoriale de lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici