spot_imgspot_imgspot_img

L’Union des architectes d’Afrique prépare son 14e congrès en RDC

Partager

L’Union des Architectes d’Afrique se prépare activement pour son 14e congrès qui se tiendra à Kinshasa, Lubumbashi, et Goma en juin 2025. Cet événement d’envergure réunira près de 1 500 architectes du monde entier pour discuter des défis et des enjeux spécifiques de l’architecture en Afrique, en mettant un accent particulier sur la République Démocratique du Congo.

Dans le cadre des préparatifs, le congrès s’annonce comme un rendez-vous majeur pour la profession. Avec la participation attendue de près de 1 500 architectes venant des quatre coins du globe, cette rencontre sera l’occasion pour les professionnels du secteur d’échanger sur les enjeux cruciaux de l’architecture en Afrique, en mettant particulièrement l’accent sur la situation en République Démocratique du Congo.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando Mboyo, représentant le Premier Ministre lors des travaux préparatoires, a souligné l’importance accordée par le gouvernement congolais aux conclusions qui seront issues de ce congrès. Il a exprimé l’espoir que les réflexions des architectes présents permettront d’apporter des réponses adéquates à des questions cruciales telles que le renforcement de la résilience des ressources naturelles en Afrique pour lutter contre le changement climatique et la consolidation de la Zone de libre-échange du continent américain.

Le Président du Conseil national de l’Ordre des architectes, Fiyou Ndondoboni, a également souligné l’importance de cet événement pour la profession. Il a notamment mis en avant le fait que ce congrès permettra aux participants de découvrir la richesse culturelle et architecturale de la République Démocratique du Congo, tout en abordant des sujets critiques tels que la gestion des villes minières après leur exploitation et la prévention des risques sismiques.

Donatien Kasseyet Kalume, Président de l’Union des architectes d’Afrique, a exprimé ses préoccupations concernant la place des architectes africains dans la planification urbaine. Il a souligné le fait que l’Afrique est souvent considérée comme un continent-solution pour le changement climatique, mais que les architectes africains ne sont pas suffisamment impliqués dans les projets de construction et d’urbanisme sur le continent. Il a également souligné le besoin urgent de renforcer la densité d’architectes en Afrique, qui est actuellement bien inférieure à celle de l’Europe.

Les organisateurs ont profité de l’occasion pour lancer un appel à la coopération internationale, notamment dans le cadre de la coopération Sud-Sud. Ils ont invité les participants à contribuer activement aux discussions et aux débats qui auront lieu lors du congrès, afin de favoriser une coopération plus étroite entre les architectes africains et leurs homologues du reste du monde.

En conclusion, le 14e congrès de l’Union des architectes d’Afrique représente une opportunité unique pour les architectes africains de se réunir, d’échanger et de réfléchir ensemble aux défis et aux opportunités qui se présentent à eux. Il est essentiel que les conclusions de ce congrès soient suivies d’actions concrètes pour permettre à l’architecture africaine de jouer un rôle de premier plan dans le développement du continent.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une