spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneMarché pétrolier : envolée à 91,01 USD le baril, hausse de 4,62%...

Marché pétrolier : envolée à 91,01 USD le baril, hausse de 4,62% en une semaine

spot_img

Au cours de la période s’étalant du 29 mars au 5 avril, le secteur pétrolier a enregistré une progression notable dans ses prix. Selon un communiqué rapporté par l’ACP, le coût du baril a grimpé de 4,62 % pour atteindre 91,01 USD. Cette fluctuation des prix trouve principalement son origine dans l’intensification des tensions au Proche-Orient, soulève une note de la Banque centrale du Congo.

L’augmentation est perçue comme le préambule d’un potentiel conflit qui pourrait perturber l’approvisionnement pétrolier mondial. Depuis la fin de l’année précédente, le prix a vu une croissance de 16,87 % et sur un an, cette hausse s’établit à 8,16 %.

La note met également en lumière un optimisme prudent concernant d’autres matières premières influençant l’économie du Congo. Le cuivre, notamment, a vu son prix augmenter de 4,90 %, atteignant 9308,50 USD la tonne, porté par les indicateurs industriels chinois positifs qui renforcent la demande du premier importateur mondial de ce métal. Le PMI manufacturier de Chine a atteint 50,8 en mars, marquant un renversement vers une phase d’expansion de l’activité industrielle.

En parallèle, le cobalt a connu une légère hausse hebdomadaire de 0,15 %, s’établissant à 28.080,00 USD la tonne, bien que sur un an, il enregistre une baisse de 17,83 % due à un ralentissement de la demande.

Le marché de l’or a également réagi, avec un prix par once en augmentation de 4,78 % pour s’élever à 2302,95 USD, stimulé par l’incertitude géopolitique et la perspective d’une réduction des taux par la Réserve fédérale. La dédollarisation par plusieurs pays en développement, en réaction aux sanctions contre la Russie, a également joué un rôle dans la valorisation de l’or.

Concernant les produits agricoles, les prix du riz, du blé et du maïs ont connu des baisses sur le marché de Chicago, avec des régressions de 0,81 %, 0,34 % et 1,38 % respectivement. Sur une base annuelle, ces produits montrent des baisses significatives dans leurs valeurs.

En début d’année, les échanges commerciaux de la RDC avec le monde ont diminué de 29,94 % par rapport à l’année précédente, avec néanmoins un excédent commercial de 1.544,31 millions USD, reflétant une amélioration significative par rapport au déficit enregistré l’année précédente.

Ces mouvements sur les marchés mondiaux de matières premières offrent un aperçu des dynamiques économiques et géopolitiques en jeu, influençant directement les économies nationales et le bien-être des populations.

Rédigé par l’Équipe Éditoriale

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici