spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneMiguel Kashal présente les atouts de la loi sur la sous-traitance en...

Miguel Kashal présente les atouts de la loi sur la sous-traitance en RDC au Forum PDAC Toronto 2024

spot_img

Lors d’un événement marquant du Forum Minier PDAC 2024 à Toronto, Miguel Kashal Katemb, Directeur Général de l’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le Secteur Privé (ARSP), a exposé les bénéfices de la législation congolaise sur la sous-traitance et le développement du contenu local en République Démocratique du Congo (RDC). L’intervention a eu lieu le mardi 5 mars 2024, dans le cadre d’un déjeuner d’affaires orchestré par Mines Africa en collaboration avec la Chambre des Mines Canada-Afrique.

Le PDAC 2024, soutenu par le Gouvernement canadien, est l’une des conventions minières les plus influentes au monde, attirant annuellement plus de 25.000 participants, y compris des dirigeants de sociétés majeures, de grands groupes multinationaux, et des investisseurs issus de 125 pays. Cette plateforme mondiale offre une occasion unique pour les acteurs du secteur minier de partager des insights, des innovations, et de forger des partenariats stratégiques.

L’allocution de Kashal a mis en lumière l’importance de la loi sur la sous-traitance en RDC, soulignant comment cette réglementation vise à promouvoir l’emploi local et à renforcer les capacités des entreprises congolaises. L’objectif étant de garantir que les retombées économiques de l’exploitation minière bénéficient directement à la population congolaise et contribuent au développement socio-économique du pays.

Kashal a également abordé le potentiel significatif que représente la RDC pour les investisseurs étrangers, notamment grâce à ses riches réserves de minéraux critiques et à un cadre législatif favorable à l’investissement. Il a insisté sur le fait que la législation sur la sous-traitance était conçue pour assurer une collaboration équitable entre les grandes entreprises minières et les sous-traitants locaux, favorisant ainsi le développement d’un tissu industriel local solide.

Cette intervention au PDAC 2024 reflète la détermination de la RDC à attirer des investissements étrangers, tout en veillant à ce que les avantages de l’exploitation minière soient équitablement partagés. Le message de Kashal a clairement positionné la RDC comme une destination attrayante pour les investissements dans le secteur minier, avec un accent particulier sur l’inclusion, la durabilité, et le partenariat mutuellement bénéfique entre les investisseurs et la communauté locale.

LA RÉDACTION

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici