spot_imgspot_imgspot_img

Mise à niveau et extension de l’espérance de vie de l’aérogare de N’djili : un projet autofinancé engage Alpha Airport

Partager

Dans le cadre d’un ambitieux projet de modernisation, l’aéroport international de N’djili à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, se prépare à entamer une nouvelle phase de rénovation. Sous la direction éclairée de Léonard Ngoma, Directeur général de la Régie des Voies Aériennes, une délégation de techniciens d’Alpha Airport, une firme française reconnue, a récemment procédé à une inspection détaillée des installations. L’objectif ? Évaluer les besoins précis pour remettre à niveau l’ensemble des équipements et ainsi prolonger la fonctionnalité de l’aérogare modulaire, initialement conçue pour une durée d’exploitation de cinq ans.

Cette démarche s’inscrit dans une logique d’auto-financement, s’appuyant sur les revenus générés par la taxe Go Pass. L’enjeu est double : non seulement améliorer les conditions de voyage des Congolais, mais aussi assurer la maintenance de l’infrastructure au-delà des dix prochaines années. « L’entretien régulier est la clé de la longévité », souligne M. Ngoma, optimiste quant à la possibilité d’étendre l’utilisation de l’aérogare bien au-delà de sa durée de vie initiale.

La visite de travail de l’équipe d’Alpha Airport, dirigée par son Directeur Général Daniel Rave, témoigne de l’engagement continu de la firme envers l’aéroport de N’djili, qu’elle a elle-même érigé entre 2013 et 2015. M. Rave met l’accent sur la nécessité de revitaliser l’aérogare qui, après huit à neuf ans de service et une pause forcée due à la pandémie de COVID-19, nécessite une modernisation urgente pour répondre aux standards actuels de service et de sécurité, surtout pour les vols internationaux. « Nous connaissons les spécificités de chaque équipement installé et sommes pleinement capables de les remettre à niveau », affirme-t-il, preuve de la maîtrise technique et de l’expertise d’Alpha Airport.

Ce projet de modernisation, vital pour le rayonnement international de Kinshasa, est donc lancé avec l’assurance d’une exécution rapide et efficace. La collaboration entre la Régie des Voies Aériennes et Alpha Airport vise à offrir une expérience optimisée aux voyageurs, grâce à des équipements modernes et une infrastructure accueillante. De plus, il s’agit d’une démarche éco-responsable, cherchant à prolonger l’utilisation d’infrastructures existantes tout en optimisant leur rendement et leur sécurité.

En résumé, l’aérogare de N’djili s’apprête à vivre une transformation significative. Grâce à un partenariat stratégique et à un financement innovant, elle promet d’améliorer les standards de voyage en RDC, tout en démontrant l’efficacité d’une gestion autonome et proactive des infrastructures aériennes. Le futur des voyages aériens en RDC semble, ainsi, prendre une direction prometteuse.

Par L’Éditorial

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une