spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneBarrick Corporation : 4,7 milliards USD injectés en RDC à travers impôts...

Barrick Corporation : 4,7 milliards USD injectés en RDC à travers impôts et initiatives communautaires

spot_img

Dans une révélation significative pour l’économie de la République Démocratique du Congo (RDC), la société minière Barrick Corporation a annoncé un paiement total de 4,7 milliards de dollars américains en impôts, redevances, dividendes et paiements aux fournisseurs locaux. Cette annonce a été faite par Mark Bristow, Directeur général de l’entreprise, lors d’une conférence de presse tenue à Durba, province du Haut-Uélé.

Ces contributions financières substantielles démontrent l’engagement de Barrick dans le soutien non seulement économique mais aussi communautaire de la région. En effet, 0,3 % du chiffre d’affaires de la société est alloué au développement communautaire via le fonds de développement de Kibali, touchant directement le bien-être des habitants locaux.

«Nous nous positionnons non seulement comme un contributeur financier majeur mais également comme un acteur de changement positif au sein des communautés où nous opérons», affirme Bristow. La société a lancé plus de 44 nouveaux projets communautaires depuis 2023, avec un investissement de 8.9 millions de dollars sur cinq ans pour le nouveau cahier des charges de la mine de Kibali, incluant des initiatives pour soutenir la biodiversité comme l’introduction de rhinocéros blancs dans le Parc national de la Garamba.

Au-delà de son impact économique et social, Barrick Corporation se distingue par son avancée dans l’automatisation et s’établit comme un modèle d’excellence pour l’industrie minière africaine. La mine de Kibali, située dans le nord-est de la RDC, est citée comme un catalyseur du développement économique régional, favorisant l’émergence d’une économie locale dynamique.

Concernant la sous-traitance, un point critique de la législation congolaise, Bristow a mis en avant les efforts de la société pour conformer ses opérations aux exigences de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP). «Nous visons à maximiser l’emploi local et à contribuer à l’émergence d’entrepreneurs congolais prospères», a-t-il souligné, citant l’exemple de plusieurs jeunes congolais devenus d’importants sous-traitants.

En réponse aux préoccupations infrastructurelles, notamment l’effondrement du pont Kibali, vital pour la route Nationale 26, Bristow a révélé des discussions en cours avec le gouvernement pour une réparation durable, soulignant le rôle actif de l’entreprise dans les infrastructures essentielles.

Ce panorama financier et social dressé par Barrick Corporation met en lumière la symbiose possible entre les géants de l’industrie et le développement durable des communautés locales. L’empreinte de l’entreprise dans la région du Haut-Uélé représente un cas d’étude sur l’impact positif que le secteur minier peut avoir sur l’économie et la société d’un pays.

Rédigé par L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici