spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneModernisation du chemin de fer Matadi-Kinshasa : Un investissement de 956 millions...

Modernisation du chemin de fer Matadi-Kinshasa : Un investissement de 956 millions USD dévoilé

spot_img

La modernisation du chemin de fer Matadi-Kinshasa, projet ambitieux dans le secteur ferroviaire de la République Démocratique du Congo (RDC), a été au cœur des débats lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des Ministres, le vendredi 16 février 2024. La Ministre d’Etat, Ministre du Portefeuille, Adel Kayinda, a révélé que cet ambitieux projet nécessiterait un investissement colossal de 956 millions USD pour sa réalisation.

Pour mettre en œuvre ce projet révolutionnaire, la Ministre a souligné les conditions cruciales identifiées par la Commission d’analyse, couvrant les aspects techniques, financiers, et juridiques. Ces conditions comprennent la création d’une société de projet, concessionnaire et exploitant du CFMK, sous la forme d’une coentreprise. Cette coentreprise serait constituée de l’ONATRA SA détenant 40% des parts, et de la firme ARISE IIP avec une participation majoritaire de 60%.

En vue de faciliter le transfert des conteneurs vers la Zone Économique Spéciale, un site de stockage de containers et un quai seront aménagés à Kinshasa, conformément aux plans du projet. La réalisation des investissements du projet sera effectuée en trois phases successives, pour un montant total de 956 millions USD.

La Ministre a également mis en lumière les grandes lignes de la Convention de partenariat qui régira la réhabilitation, la modernisation, et l’exploitation de la ligne ferroviaire Matadi-Kinshasa. Cette convention, composée d’un document principal de 11 articles et d’annexes, établit les bases du partenariat. Le cahier de charges, partie intégrante de cette convention, contient les dispositions contractuelles essentielles, définissant les droits et obligations des parties impliquées.

La République Démocratique du Congo, en tant qu’Autorité concédante, sera partie prenante de cette convention, tandis que la société Congo Logistic and Transport (CLT SA) sera désignée comme concessionnaire. La signature de cette convention marquera une étape significative dans la concrétisation de ce projet majeur pour le secteur ferroviaire congolais.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici