spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneNouvelle usine à Hola : capacité de production de 1,5 tonne par...

Nouvelle usine à Hola : capacité de production de 1,5 tonne par heure pour la transformation de mangues

spot_img

Le 4 novembre dernier, le président William Ruto a présidé l’inauguration d’une usine de transformation de mangues à Hola, dans le comté de Tana River, au Kenya. Cet événement marque une étape significative dans le secteur économique de la région.

L’usine, dont le coût total s’élève à 245 millions de shillings (1,6 million $), a été développée par l’Autorité de développement des régions côtières (CDA). Elle abrite une ligne de fabrication de pulpe de mangue, ayant une capacité de production impressionnante de 1,5 tonne par heure, et est également équipée d’un système de gestion des déchets. Cette installation de pointe s’inscrit dans un programme visant à mécaniser la transformation des mangues, remplaçant ainsi les procédés manuels.

Peninah Malonza, secrétaire d’État chargée des Affaires à la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), des Zones arides et semi-arides (ASALS) et du Développement régional, explique que cette initiative a pour objectif de réduire les pertes post-récoltes pour les agriculteurs.

La pulpe produite sera conditionnée en contenants de 5 et 200 kg, puis commercialisée sur le marché local sous la marque « Tana Gold ». Cette stratégie vise à consolider la présence de ce produit sur le marché national.

Des Chiffres Clés :

  • Coût total de l’usine : 245 millions de shillings (1,6 million $)
  • Capacité de production de la ligne de fabrication : 1,5 tonne par heure
  • Stock de mangues du comté de Tana River par saison : près de 50 000 tonnes
  • Part du stock commercialisée : environ 70 %

Selon Peninah Malonza, alors que le comté de Tana River produit près de 50 000 tonnes de mangues par saison, environ 70 % de ce stock est commercialisé dans les villes de Mombassa, Garissa et Nairobi sous forme fraîche.

En termes de retombées socio-économiques, les autorités prévoient la création de 200 nouveaux emplois. De plus, plus de 1 000 producteurs de mangues bénéficieront d’une formation sur les bonnes pratiques agricoles, renforçant ainsi la durabilité de la chaîne de valeur.

Cette nouvelle usine de transformation de mangues représente une avancée significative dans le développement économique de la région, ouvrant la voie à une exploitation plus efficace des ressources locales et à la création d’emplois dans le secteur agricole. L’inauguration par le président Ruto souligne l’engagement du gouvernement envers la promotion de l’agro-industrie et le renforcement des activités économiques locales.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici