spot_imgspot_imgspot_img

RDC : Alexandre Nsabua prône la création d’une Agence nationale pour la transparence fiscale

Partager

Kinshasa, le 20 mai 2024 – Alexandre Nsabua, un expert financier reconnu, a proposé la création d’une Agence nationale de certification des taxations lors d’une conférence de presse à Kananga. Cette proposition, visant à optimiser la collecte des recettes de l’État, met l’accent sur la nécessité d’une transparence accrue dans les pratiques fiscales.

Selon Nsabua, cette nouvelle agence serait chargée de certifier les taxations réalisées par les services collecteurs avant leur transfert à la Banque centrale. « L’objectif de cette certification est d’assurer un contrôle rigoureux des tarifications appliquées par des institutions telles que la Direction générale des impôts (DGI), la Direction des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participation (DGRAD) et la Direction générale des douanes et accises (DGDA)« , a-t-il expliqué.

Nsabua a souligné que ce contrôle préventif des processus de taxation permettrait d’éviter les pratiques abusives et de sécuriser les recettes de l’État. « En contrôlant les taxations dès le départ, on empêche toute possibilité d’évasion fiscale. Ce contrôle garantit la sécurité et la protection des recettes« , a-t-il affirmé.

Il a également reconnu les efforts du gouvernement, en particulier ceux de l’Inspection générale des finances (IGF), qui ont contribué à augmenter le budget national de 4 à 16 milliards USD. Cependant, Nsabua a insisté sur la nécessité d’étendre ce contrôle à tous les services mobilisateurs des recettes pour éviter les monopoles dans les décisions fiscales. « Il est impératif que la responsabilité de la taxation ne soit pas concentrée entre les mains d’un seul service« , a-t-il déclaré.

Nsabua a exprimé sa conviction que la RDC pourrait atteindre un budget annuel de 100 milliards USD si elle réussissait à combattre les ententes entre taxateurs et contribuables et à protéger efficacement les recettes. « Il est crucial que chaque franc collecté soit véritablement investi dans le développement de notre pays« , a-t-il ajouté.

Pour conclure, Alexandre Nsabua a appelé à une réforme profonde du système fiscal en RDC, plaidant pour la création d’une Agence nationale de certification des taxations. Cette réforme viserait à maximiser les recettes et à renforcer la transparence et l’efficacité des processus fiscaux.

LA RÉDACTION

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une