spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC : essoufflés, les pétroliers réclament paiement de plus de 600 millions...

RDC : essoufflés, les pétroliers réclament paiement de plus de 600 millions USD de manque à gagner de 2023

spot_img

Les sociétés pétrolières opérant en République Démocratique du Congo expriment leur essoufflement et leur incapacité à poursuivre la distribution des produits pétroliers dans les différents points de vente.

Selon des sources proches du dossier, le gouvernement congolais n’a versé que 123 millions USD au premier semestre de 2023, alors que les pétroliers attendaient plus de 450 millions USD au titre de pertes et de manque à gagner.

De même, aucune somme n’a été versée sur les 300 millions USD convenus entre les deux parties au second semestre de l’année précédente, toujours selon les mêmes sources.

Face à cette situation, les sociétés pétrolières affirment être dans l’incapacité d’assurer le ravitaillement en produits pétroliers dans les différents points de vente de la ville de Kinshasa et du reste du pays.

Pour remédier à cette situation, le gouvernement congolais aurait accepté de verser 5 millions de dollars à Sep Congo pour assurer le ravitaillement. À ce jour, seulement 2 millions auraient été payés sur les 5 millions promis.

Ce lundi 06 mai 2024, de longues files d’attente ont été observées dans de nombreuses stations-service à travers la ville de Kinshasa.

Cette situation a entraîné une spéculation sur les prix des transports, permettant aux taxis motos et aux taxis bus d’imposer des tarifs plus élevés que ceux fixés légalement.

Dans un communiqué de presse de ce lundi 2024, le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a exprimé son regret devant les longues files d’attente de véhicules pour le ravitaillement en carburant dans certaines stations-service de la ville province de Kinshasa, estimant qu’il n’y avait pas de pénurie.

Selon Didier Budimbu, cette situation est due à l’arrêt par l’entreprise de logistique pétrolière Sep Congo des navettes de ses camions citernes pour l’approvisionnement des stations-service pendant la nuit et les week-ends.

Face à cette paralysie du bon fonctionnement des transports à Kinshasa, le ministre a ordonné à Sep Congo de reprendre l’approvisionnement chaque nuit et les week-ends afin de faciliter le ravitaillement en carburant et d’éviter de tels désagréments.

Mitterrand MASAMUNA

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici