spot_imgspot_imgspot_img

RDC : l’UE alloue 35 millions d’euros supplémentaires pour la crise humanitaire à l’est du pays

Partager

L’Union européenne (UE) a décidé de renforcer son aide humanitaire en République démocratique du Congo avec une allocation supplémentaire de 35 millions d’euros. Cette annonce a été faite le 17 juin 2024 par Janez Lenarcic, Commissaire européen à la gestion des crises, à l’issue d’une réunion avec le Président Félix Tshisekedi.

Janez Lenarcic, accompagné d’une délégation de l’UE, a pris part à une visite des camps de déplacés dans la région du Nord-Kivu le 18 juin 2024. Cette initiative vise à évaluer de près la situation humanitaire dans cette zone déstabilisée. « Je suis venu dans votre pays pour exprimer ma solidarité et le soutien de l’UE au peuple congolais, notamment à ceux qui souffrent dans l’Est du pays. L’UE va continuer à fournir de l’aide humanitaire aux populations qui en ont besoin. L’année dernière nous avions débloqué 100 millions d’euros. Cette année, nous avons commencé avec 64 millions d’euros et j’ai décidé de demander à nos autorités budgétaires d’approuver un renforcement de 35 millions d’euros parce que la situation humanitaire s’est dégradée. », a déclaré Janez Lenarcic.

La situation humanitaire en RDC reste préoccupante, avec près d’un million de nouveaux déplacés depuis le début de l’année 2024. Face à cette urgence, l’UE renforce son soutien pour pallier les besoins croissants des populations affectées par les conflits et les violences. Lenarcic a souligné l’importance d’une réponse rapide et efficace pour atténuer les souffrances des déplacés.

L’Union européenne a déjà engagé 64 millions d’euros cette année, en plus des 100 millions d’euros débloqués en 2023. La nouvelle allocation de 35 millions d’euros vise à intensifier les efforts humanitaires dans les zones les plus touchées. Lenarcic a également affirmé l’engagement de l’UE à soutenir les initiatives de paix et de stabilité en RDC, notamment dans les provinces de l’est.

Ce soutien financier de l’UE s’inscrit dans une démarche globale de solidarité internationale face aux crises humanitaires. La situation en RDC, marquée par des conflits armés et des déplacements massifs de populations, nécessite une mobilisation continue de la communauté internationale. L’UE entend jouer un rôle majeur dans cette dynamique en augmentant ses contributions et en appelant à une coopération renforcée pour la paix et la sécurité dans la région.

L’impact économique de ces aides est significatif, puisqu’elles permettent non seulement de répondre aux besoins immédiats des populations déplacées, mais aussi de soutenir les infrastructures locales et les services de base. La gestion efficace des fonds alloués est essentielle pour maximiser leur effet sur le terrain et garantir une aide durable aux communautés affectées.

L’annonce de ces fonds supplémentaires par l’UE témoigne de la gravité de la situation humanitaire en RDC et de la nécessité d’une réponse coordonnée et proportionnée aux défis actuels. Les autorités congolaises, en collaboration avec les partenaires internationaux, sont appelées à intensifier leurs efforts pour stabiliser la région et améliorer les conditions de vie des populations déplacées.

Rédaction LePoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une