spot_imgspot_imgspot_img

La Mauritanie s’engage dans la production de fer vert grâce à l’hydrogène

Partager

En 2023, la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) a conclu un accord stratégique avec ArcelorMittal pour évaluer la faisabilité de développer conjointement une usine de granulation et une usine de production de minerai de fer préréduit en Mauritanie. Ce projet ambitieux tire également parti du potentiel de l’hydrogène vert.

Début juin, un nouveau chapitre s’est ouvert avec la signature d’un accord de collaboration entre la SNIM et la société CWP Global. Cet accord porte sur l’établissement d’un centre de production et d’exportation de fer vert, une initiative alignée avec le projet AMAN de CWP Global, un vaste projet d’hydrogène vert situé dans le nord-ouest de la Mauritanie.

un projet d’envergure pour l’exportation vers l’Europe

Selon les prévisions de CWP Global, ce complexe pourrait accueillir plusieurs usines fonctionnant à l’hydrogène vert. Ces installations seraient capables de transformer le minerai de fer brut mauritanien en millions de tonnes de fer vert briqueté à chaud (HBI) chaque année. Ce produit, destiné principalement à l’exportation vers l’industrie sidérurgique européenne, est crucial pour la décarbonisation du secteur.

Le HBI vert est perçu comme une composante essentielle dans les efforts de décarbonisation de l’industrie sidérurgique, et sa demande devrait croître à mesure que l’Europe intensifie ses politiques de réduction des émissions de carbone.

des opportunités économiques et environnementales

L’accord entre la SNIM et CWP Global illustre les opportunités offertes par le développement de l’hydrogène vert en Mauritanie. Outre les perspectives d’exportation, l’hydrogène vert pourrait revitaliser le secteur minier du pays, traditionnellement dominé par le fer. Cette transition énergétique offre à la Mauritanie une occasion unique de moderniser son industrie minière et de se positionner sur le marché des produits bas carbone.

Actuellement, la Mauritanie est le deuxième producteur de fer en Afrique. Alors que les consommateurs se tournent de plus en plus vers des produits à faible empreinte carbone, il est impératif pour la Mauritanie de s’adapter et de saisir cette nouvelle opportunité de marché. L’initiative conjointe avec CWP Global est un pas décisif dans cette direction, promettant des retombées économiques significatives tout en contribuant aux objectifs mondiaux de durabilité.

Par l’équipe éditoriale de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une