spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC : mobilisation de 31,08 milliards de CDF via les BTI, un...

RDC : mobilisation de 31,08 milliards de CDF via les BTI, un succès à 62,16%

spot_img

En date du 12 mars 2024, un mouvement financier notable a été observé sur le marché des bons du Trésor indexés (BTI) en République Démocratique du Congo (RDC), soulignant l’adresse avec laquelle le gouvernement manie les instruments financiers pour soutenir son budget. Selon les informations diffusées par le ministère des Finances le 14 mars, une somme de 31,08 milliards de Francs congolais a été sécurisée, affichant un taux de couverture de 62,16% par rapport au volume initial mis en jeu de 50 milliards de Francs congolais.

L’opération, caractérisée par un taux d’intérêt de 28% et une échéance fixée à six mois, jusqu’au 10 septembre 2024, a vu la participation de trois soumissionnaires. Ce choix d’investissement traduit une confiance renouvelée en la stabilité et la prévisibilité de l’économie congolaise, malgré les défis macroéconomiques ambulants.

Parallèlement, une adjudication complémentaire en dollars américains a été réalisée avec succès, levant 58 millions de dollars, dépassant ainsi le montant espéré de 50 millions. Cette double manœuvre financière réitère l’engagement du gouvernement à diversifier ses sources de financement et à renforcer sa trésorerie pour faire face aux impératifs économiques.

Il est impératif de noter que l’émission régulière des BTI et des Obligations du Trésor représente une stratégie clé pour le gouvernement congolais. Cela lui permet non seulement de pallier les insuffisances de recettes publiques mais également de financer des projets essentiels au développement national. Cette approche prudente et calculée démontre une gestion financière avisée visant à optimiser les ressources disponibles.

Le choix de ces instruments financiers, avec leur rendement attractif, s’inscrit dans une logique d’équilibre entre la nécessité de financement du gouvernement et l’attrait pour les investisseurs à participer à la dynamique économique du pays. Ainsi, la RDC continue de marquer son empreinte sur le marché obligataire, réaffirmant sa capacité à mobiliser des fonds cruciaux pour son développement économique et social.

Par L’Éditorial

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici