spot_imgspot_imgspot_img

RDC : Vers une consolidation stratégique du partenariat public-privé pour stimuler un flux d’investissements massifs

Partager

Par Mitterrand Mass, Journaliste économique

L’impulsion vers une synergie renforcée entre le secteur public et privé afin de construire un environnement propice à des investissements massifs a pris le devant de la scène lors d’un atelier d’importance majeure qui s’est déroulé vendredi dernier à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Cet événement, orchestré par le ministère du Plan, s’inscrit dans le cadre des réformes gouvernementales visant à ériger un environnement non seulement attractif mais incitatif pour des investissements de grande envergure dans le pays.

Daniel Epembe, secrétaire général au Plan, représentant le ministre de tutelle, souligne que ces travaux découlent directement des initiatives de réforme entreprises par le gouvernement pour instaurer un environnement propice aux investissements massifs du secteur privé. Leur objectif ultime est de renforcer le cadre du partenariat public-privé (PPP) et de favoriser le développement des infrastructures en République démocratique du Congo.

Vers une économie florissante : Les rouages du partenariat public-privé

La dynamique du partenariat public-privé, selon M. Epembe, est un moteur essentiel du développement des infrastructures et de l’amélioration des services publics. Cependant, il insiste sur la nécessité de mettre en place des outils et des instruments juridiques et opérationnels appropriés pour garantir la gestion optimale des projets.

« La traduction du potentiel de ce partenariat passe par la mise en place et la maîtrise des outils et instruments juridiques ainsi qu’opérationnels indispensables à la gestion des projets, » souligne-t-il.

L’assistance technique : un pilier de la réussite

M. Billy Tshibambe, chargé de missions au sein de l’Unité de conseil pour le développement des infrastructures en République démocratique du Congo (UC-PPP), a salué les contributions significatives du consultant. Celui-ci a joué un rôle clé dans l’édification d’un cadre de partenariat public-privé efficient, favorisant ainsi le développement des infrastructures et l’amélioration des services publics.

« Ces assises ont été une opportunité pour les participants de présenter les conclusions des travaux assorties de différentes recommandations à l’attention des acteurs du PPP, » déclare M. Tshibambe.

Bilan et perspectives : un pas vers l’émergence économique

Les résultats obtenus à l’issue de ce processus démontrent une adéquation aux attentes, apportant ainsi une contribution significative à l’opérationnalisation du cadre PPP en RDC. L’appui au développement du partenariat public-privé en République démocratique du Congo a pour objectif principal le renforcement des capacités des fonctionnaires des principales agences et structures gouvernementales dans le développement et la gestion des projets.

En conclusion, cet atelier représente une étape cruciale vers une économie florissante, où le partenariat public-privé se profile comme un levier stratégique pour stimuler un flux d’investissements massifs. La RDC s’engage ainsi sur la voie d’un environnement propice au développement économique durable.

Par Mitterrand Mass, Journaliste économique.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une