spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRecettes publiques en hausse au mois de janvier 2024 : 2.100,9 milliards...

Recettes publiques en hausse au mois de janvier 2024 : 2.100,9 milliards de CDF contre 2.078,7 milliards de dépenses

spot_img

La Banque Centrale du Congo a récemment publié le tableau de suivi de la situation financière de l’État pour le mois de janvier 2024, révélant des recettes publiques robustes s’élevant à 2.100,9 milliards de CDF. Un détail important à souligner est que sur ce montant, 1.646,8 milliards proviennent des régies financières, mettant en lumière l’importance de ces contributions dans le financement de l’État.

Les dépenses, d’un montant de 2.078,7 milliards de CDF, se sont alignées sur les recettes, soulignant la nécessité de maintenir un équilibre financier. En passant aux deux premiers jours de février 2024, les recettes des régies financières ont déjà atteint 54,4 milliards de CDF, tandis que les dépenses se sont élevées à 46,6 milliards de CDF.

Contribution des régies financières : DGDA en tête

Dans l’effort de service, il est pertinent de noter que la DGDA a été la principale contributrice, générant 33,2 milliards de CDF. La DGI et la DGRAD ont également joué un rôle significatif avec des contributions respectives de 15,7 milliards et 5,6 milliards de CDF.

Du côté des dépenses publiques, le montant de 46,6 milliards de CDF a été principalement affecté aux frais de fonctionnement des institutions et ministères, ainsi qu’aux rémunérations des agents et fonctionnaires.

Équilibre annuel et perspectives pour février

En cumul annuel jusqu’au 2 février 2024, les recettes de l’État se sont élevées à 2.155,3 milliards de CDF, dont 1.701,2 milliards provenant des régies financières. Cela s’oppose aux dépenses de 2.125,3 milliards de CDF, soulignant une gestion financière prudente.

Pour le mois de février, le plan de trésorerie prévoit des recettes publiques de 1.300,9 milliards de CDF et des dépenses de l’ordre de 1.301,8 milliards, maintenant ainsi l’équilibre financier.

Loi de finances 2024 : vers un équilibre budgétaire

Notons que la loi de finances pour l’année 2024 vise un équilibre entre les recettes et les dépenses, fixant un montant global de 40.463,6 milliards de CDF. Cela représente une augmentation significative de 24,7 % par rapport au budget de l’année précédente, chiffré à 32.456,8 milliards de CDF.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici