spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneTidjane thiam élu 3e président du pdci avec un large soutien populaire

Tidjane thiam élu 3e président du pdci avec un large soutien populaire

spot_img

Le Congrès du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a marqué un tournant significatif hier à Yamoussoukro, avec l’élection de Tidjane Thiam au poste de président, remportant une écrasante majorité de 96% des voix. À 61 ans, l’ancien directeur général de Crédit Suisse prend les rênes du parti, succédant à feu Henri Konan Bédié.

Cette victoire positionne Thiam comme un acteur clé en vue de l’élection présidentielle de 2025, et son parcours impressionnant tant sur le plan politique que financier suggère une nouvelle ère pour le PDCI. Le parti, autrefois au pouvoir sans interruption de 1960 à 1999, cherche à retrouver sa position dominante depuis le coup d’État de 1999.

Avant de s’engager dans le secteur privé, Thiam a occupé des postes gouvernementaux en Côte d’Ivoire, notamment en tant que ministre du Plan, où il a initié des projets d’infrastructure majeurs. Son expérience internationale et son passage par des institutions financières de renom telles que Prudential et Crédit Suisse ont façonné sa vision pour le PDCI.

Une figure éminente du monde économique ivoirien

Tidjane Thiam, parent éloigné du premier président ivoirien Félix Houphouët Boigny, a marqué l’histoire en devenant le premier Ivoirien à intégrer l’école Polytechnique en France, où il a brillé en étant major de l’école des Mines en 1986. Sa carrière dans le secteur privé a été marquée par la restructuration réussie de grandes institutions financières.

Malgré son rôle à l’international, Thiam est resté connecté au PDCI, soutenant financièrement les grands événements du parti. Élu troisième président du PDCI depuis sa fondation en 1946, il affiche une vision de gestion collégiale, mettant en avant la collaboration, la transparence et le respect mutuel au sein du parti.

Une vision axée sur l’unité et l’engagement collectif

Tidjane Thiam a exprimé sa volonté de diriger le PDCI de manière inclusive, mettant l’accent sur l’unité et l’engagement collectif. Il a déclaré : « Nous sommes une famille, et dans une famille, chaque voix compte. » Sa vision pour le parti implique une approche collaborative, où la participation de chaque membre est cruciale.

Le nouveau président du PDCI aspire à insuffler une dynamique nouvelle dans le parti, appelant à l’unité autour d’objectifs communs. Son expérience internationale et sa compréhension profonde des enjeux économiques font de lui un leader potentiel pour guider le PDCI vers de nouveaux horizons, alors que les élections de 2025 se profilent à l’horizon.

Par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici