spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneYeshi group renforce son empreinte dans la sidérurgie ivoirienne avec un financement...

Yeshi group renforce son empreinte dans la sidérurgie ivoirienne avec un financement de 10 milliards FCFA de la BOAD

spot_img

Le conglomérat YESHI Group, déjà propriétaire de la société de quincaillerie industrielle Bernabe cotée à la BRVM, accélère son projet d’implantation d’une nouvelle aciérie en Côte d’Ivoire. Sa filiale, Côte d’Ivoire Sidérurgie (CIS), a récemment obtenu un prêt substantiel de 10 milliards FCFA de la Banque ouest africaine de développement (BOAD).

L’installation de cette nouvelle unité industrielle, située dans la zone industrielle du PK24 à la sortie nord d’Abidjan, se spécialisera dans la production de fer à béton, de tubes et de fil machine en acier, destinés en grande partie au marché local de la construction et des travaux publics. L’objectif est de réduire la dépendance vis-à-vis des importations dans ce secteur stratégique.

Cette initiative marque la troisième incursion du groupe dans le secteur sidérurgique ivoirien, ayant déjà créé en 2003 UNIVERSELLE INDUSTRIES et SOTRA-LCI en 2014, des sociétés axées sur la transformation à froid de l’acier. Selon des informations exclusives obtenues par Sika Finance, CIS représente une avancée significative pour le conglomérat, passant de la transformation à froid à la transformation à chaud de l’acier, permettant ainsi la production d’acier répondant à diverses normes de qualité et d’utilisation.

 » En maîtrisant la chaîne de valeur de la ferraille au produit fini, YESHI Group vise à récupérer une marge industrielle que les fournisseurs étrangers, notamment chinois, s’approprient. Ce modèle intégré réduira également l’exposition et la vulnérabilité du groupe aux fluctuations du marché international « , explique une source informée.

L’usine, qui utilisera la ferraille comme matière première, affichera une capacité de fusion de 300 000 tonnes par an. Cette expansion significative intervient dans un contexte où la Côte d’Ivoire compte actuellement quatre unités industrielles sidérurgiques. Le 13 novembre dernier, le gouvernement ivoirien a pris la décision de suspendre, pour une période de dix ans, les exportations de ferraille, la matière première essentielle de ce secteur, dans le but de garantir un approvisionnement stable pour ses industries.

Fondé en 1990 en Côte d’Ivoire, YESHI Group est un groupe diversifié actif dans sept pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Congo, le Cameroun, la Centrafrique, le Gabon et le Maroc. Ses domaines d’activité comprennent l’industrie, les services, l’agriculture et la distribution. En Côte d’Ivoire, le groupe contrôle notamment Les Galeries Peyrissac et le concessionnaire automobile SETACI.

par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici