spot_imgspot_imgspot_img

270 milliards de CDF destinés à la retraite des fonctionnaires congolais pour l’exercice 2024

Partager

En 2024, la République Démocratique du Congo envisage d’allouer un budget substantiel pour la mise en retraite de ses agents et fonctionnaires. Selon les informations fournies par le ministère du Budget, cette allocation budgétaire s’élèverait à exactement 270 milliards 211 millions 249 mille 514 Francs Congolais (CDF), soit un équivalent de plus de 107 millions de dollars américains, en prenant comme référence le taux de change budgétaire établi.

Jusqu’à la fin février 2024, le gouvernement a déjà engagé plus de 15 milliards de CDF de ce budget pour honorer ses engagements envers les retraités du secteur public. Ces dépenses s’inscrivent dans le cadre des prévisions linéaires qui s’élevaient à près de 45 milliards de CDF pour la même période, démontrant ainsi une gestion prudente et anticipée des ressources allouées à cette fin.

Il est important de souligner que, pour l’année 2024, le montant global destiné aux rémunérations des agents publics se chiffre à environ 5 072 milliards de CDF, intégrés au budget de l’État. Cette donnée met en relief l’effort considérable de l’administration pour équilibrer entre les nécessités de fonctionnement courant et les obligations envers ses employés à la retraite.

Ce plan de dépenses reflète l’engagement du gouvernement à assurer une transition sereine pour ses agents vers la retraite, tout en soulignant l’importance de la gestion budgétaire dans un contexte économique exigeant.

Rédigé par l’Équipe Éditoriale

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une