spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneBOA Capital Asset Management présente un produit d'investissement aligné sur les obligations...

BOA Capital Asset Management présente un produit d’investissement aligné sur les obligations ivoiriennes

spot_img

La BOA Capital Asset Management se prépare à lancer un produit d’investissement novateur aligné sur les taux d’intérêt des obligations publiques de la Côte d’Ivoire, sur une période de trois ans. Cette stratégie vise à introduire une nouvelle dynamique sur le marché des titres, ouvrant ainsi la voie à des opportunités inédites pour les investisseurs.

La société a récemment dévoilé un nouveau Fonds Commun de Placement (FCP) axé principalement sur les titres de dette émis par des entités gouvernementales, ainsi que sur d’autres emprunts publics ou privés. Pour évaluer la performance de ce fonds, la BOA Capital Asset Management a choisi de se baser sur 85% du taux d’intérêt des Obligations Assimilables du Trésor (OAT) à trois ans émises par la Côte d’Ivoire, négociées sur le marché des titres sous la supervision de l’agence UMOA-Titres.

Cette décision stratégique permet à la filiale du groupe Bank of Africa de créer son propre indice de performance dans un marché obligataire de l’UEMOA qui ne dispose pas encore d’un indice unifié largement reconnu. Cependant, le communiqué de l’Autorité des Marchés Financiers de l’UEMOA, qui a rendu cette information publique, ne fournit pas de détails supplémentaires sur les critères ayant conduit à cette décision.

L’accès au FCP pourrait être limité aux investisseurs institutionnels et aux individus fortunés, nécessitant un investissement minimum de 100 000 FCFA lors du lancement. En plus des titres de dette publics et privés, le fonds, baptisé « Obligations et Autres Titres de Créances », envisage d’élargir son portefeuille en allouant une portion (10%) à des actions de sociétés cotées et une part similaire pour des opérations de pension.

L’initiative de la BOA Capital Asset Management s’inscrit dans le prolongement des récentes discussions à Cotonou (Bénin), où des acteurs majeurs du marché monétaire de l’UEMOA et des experts ont souligné la nécessité d’innover pour stimuler ce segment. Parallèlement, UMOA-Titres a annoncé le lancement imminent d’une plateforme de cotation et de trading pour le marché secondaire des titres de dette, prévue avant la fin du premier semestre 2024.

Dans un contexte où l’innovation revêt une importance cruciale, les produits financiers reproduisant les performances des taux d’intérêt, tels que celui proposé par la BOA Capital Asset Management, pourraient attirer l’attention. Avec une période d’investissement fixée à trois ans, les investisseurs auront suffisamment de temps pour évaluer la performance du fonds sur des cycles d’offres futures. La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) de l’UEMOA fournira des informations au jour le jour pour suivre de près cette progression.

par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici