spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneBOA obtient un prêt de 171 millions USD de la sfi pour...

BOA obtient un prêt de 171 millions USD de la sfi pour stimuler le financement des PME en afrique subsaharienne

spot_img

Le 22 décembre dernier, le conseil d’administration de la Société Financière Internationale (SFI) a donné son feu vert à un prêt substantiel de 171,2 millions de dollars (environ 102 milliards FCFA) en faveur de Bank of Africa (BOA). Cette injection financière vise spécifiquement à renforcer les capacités de prêt de neuf filiales d’Afrique subsaharienne au sein du groupe bancaire, largement contrôlé par des investissements marocains.

Les neuf filiales bénéficiaires de cette initiative stratégique sont BOA Bénin, BOA Burkina Faso, BOA Côte d’Ivoire, BOA Kenya, BOA Mali, BOA Niger, BOA Sénégal, BOA Togo et BOA Ouganda. L’objectif majeur de ce financement est d’élargir leurs activités de prêt destinées aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) opérant dans ces régions.

La Société Financière Internationale souligne que les institutions bancaires opérant dans ces neuf marchés africains sont souvent réticentes à financer les MPME, malgré leur rôle crucial dans la chaîne de production. Dans le cadre de ce projet, la SFI précise que cette facilité de prêt permettra au groupe BOA de répondre aux besoins des MPME, en dépit d’un contexte marqué par des taux d’intérêt élevés et une contraction des liquidités dans la région.

Les secteurs visés par ce financement incluent principalement le commerce, les services, l’industrie manufacturière, les transports et la construction. Il est important de noter que ce projet exclut explicitement le financement d’activités liées au charbon et d’activités commerciales considérées comme « à haut risque » par la SFI, en raison de leur impact potentiellement négatif sur les peuples autochtones, l’environnement, la santé et la sécurité des communautés, la biodiversité, ainsi que les patrimoines culturels.

En soulignant l’importance de cet investissement, la SFI insiste sur le fait que les filiales concernées devront examiner attentivement les prêts aux PME éligibles, en conformité avec la liste d’exclusion de la SFI et les lois et réglementations environnementales et sociales du pays hôte.

Cette initiative de la SFI s’inscrit dans une perspective de soutien aux PME africaines qui ont été durement touchées par les répercussions économiques de la pandémie du Covid-19, ainsi que par l’inflation galopante qui a grevé le pouvoir d’achat des ménages. Selon les données de la Banque Africaine de Développement (BAD), le déficit de financement des PME africaines a connu une augmentation significative, atteignant environ 421 milliards de dollars en 2021.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici