spot_imgspot_imgspot_img

Cameroun : Le port autonome de kribi envisage une levée de fonds massive pour son expansion

Partager

Le Port autonome de Kribi (PAK), situé dans le sud du Cameroun, a annoncé son intention de mobiliser jusqu’à 1 312 milliards de FCFA (environ 2 milliards d’euros) sur les marchés financiers pour financer son expansion au cours de la prochaine décennie. Cet effort de financement a été présenté lors de la troisième édition de l’Africa Capital Markets Forum (ACMF), qui s’est déroulée à Douala le 24 avril 2024.

La stratégie de financement du PAK se veut en phase avec la Stratégie nationale de développement 2020-2030 du Cameroun, qui favorise une approche combinant les partenariats public-privé et les financements privés pour les projets d’envergure. « L’orientation vers les marchés de capitaux domestiques est envisagée comme un levier essentiel pour la concrétisation de nos projets d’infrastructures« , a indiqué Patrice Melom, directeur général du PAK.

Le port, qui a entamé ses opérations en 2018, prévoit de développer une zone industrielle intégrée de 1 500 hectares. Destinée à accueillir des entreprises logistiques et industrielles, cette zone bénéficiera d’un investissement de 524,8 milliards de FCFA pour son aménagement, son exploitation et sa maintenance. « Nous ambitionnons de transformer le port en un hub économique majeur, capable de stimuler l’industrie locale et d’améliorer la balance commerciale de la région« , explique Yves Roger Melingui, conseiller technique à la direction générale du PAK.

Le choix de se tourner vers le marché des capitaux locaux est également soutenu par une volonté de capitaliser sur l’épargne disponible dans la zone Cemac. « Le marché financier local, bien encadré, peut constituer une source significative de financement pour nos projets« , ajoute Melingui. Le processus de levée de fonds se déroulera en plusieurs phases, en commençant par des discussions actives avec la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac).

En termes de développement économique, le port a déjà attiré des entreprises significatives telles qu’Atlantic Cocoa, Tractafric et La Pasta SA, profitant de son infrastructure moderne et des incitations à l’investissement privé offertes par la législation camerounaise. « L’alliance d’un port en eau profonde avec des terrains disponibles pour le développement industriel est une combinaison rare et précieuse, qui place Kribi en position de force dans le paysage économique régional« , conclut Melingui.

Ce projet d’expansion illustre l’engagement du Cameroun à renforcer son infrastructure économique et à attirer des investissements significatifs, essentiels pour le développement durable de la région.

Équipe éditoriale, LePoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une