spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneChangement climatique en Afrique de l’Ouest : La Côte d’Ivoire obtient un...

Changement climatique en Afrique de l’Ouest : La Côte d’Ivoire obtient un soutien majeur de 1,3 Milliard $ du FMI

spot_img

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé aujourd’hui un accord historique avec la Côte d’Ivoire. Ce partenariat financier, d’un montant colossal de 1,3 milliard de dollars, vise à soutenir activement les efforts du pays ouest-africain dans la lutte contre le changement climatique. Cette annonce majeure intervient suite à des négociations approfondies entre les autorités ivoiriennes et les experts du FMI.

Concrètement, cette enveloppe sera allouée à la Côte d’Ivoire par le biais de la Facilité pour la résilience et la durabilité (FRD), un mécanisme de prêt novateur lancé en 2022 par le FMI. Ce dispositif est spécifiquement conçu pour aider les pays à revenu faible ou intermédiaire à relever les défis structurels liés au changement climatique.

Le FMI a souligné l’urgence de cette initiative en raison des défis climatiques auxquels la Côte d’Ivoire est confrontée. Dans son communiqué, l’institution a déclaré : « La Côte d’Ivoire est exposée et vulnérable au changement climatique, avec des risques majeurs tels que la hausse des températures, les perturbations de la pluviométrie, les inondations, la hausse du niveau de la mer et l’érosion côtière. Ces éléments représentent des défis cruciaux pour une croissance économique résiliente, durable et inclusive. »

Ce financement colossal sera déployé pour renforcer l’adaptation et l’atténuation dans plusieurs secteurs clés, notamment l’agriculture, le transport, les infrastructures et la gestion des finances publiques. En s’engageant ainsi, la Côte d’Ivoire vise une transformation profonde de son économie, la rendant plus résiliente face aux défis climatiques.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, six réformes clés seront mises en œuvre par les autorités ivoiriennes. Ces mesures visent à adresser les défis climatiques identifiés de manière stratégique :

  • Intégration du climat dans la gestion des finances publiques (GFP)
  • Renforcement de la gouvernance des politiques climatiques
  • Réduction de l’exposition et de la vulnérabilité du secteur agricole
  • Accroissement des financements verts et durables
  • Réduction de la vulnérabilité aux inondations et à l’érosion côtière
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Ces réformes, planifiées sur le long terme, démontrent l’engagement ferme de la Côte d’Ivoire envers une croissance économique durable et équilibrée, tout en répondant aux enjeux cruciaux du changement climatique. Les experts estiment que cette initiative aura un impact significatif sur la position de la Côte d’Ivoire dans l’échiquier économique mondial, renforçant sa résilience et sa durabilité à long terme.

Par la Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici