spot_imgspot_imgspot_img

Hausse des prix des métaux sur les marchés internationaux : Le cuivre en tête

Partager

Par Mitterrand Mass, Journaliste Économique

La dynamique des marchés internationaux révèle une tendance haussière significative dans le secteur des métaux, avec le cuivre en première ligne. Au cours de la période du 13 au 16 novembre 2023, comparativement à celle du 6 au 11 novembre de la même année, le prix du cuivre a enregistré une progression notable, se fixant à 8,085,40 USD par tonne, contre 8,017,80 USD, marquant ainsi une augmentation de 0,84%.

La Commission nationale des mercuriales des prix du ministère du Commerce extérieur rapporte que cette hausse n’est pas exclusive au cuivre, d’autres actifs miniers tels que le cobalt et le zinc suivent la même tendance. Le cobalt s’échange à 32,748,00 USD par tonne, en hausse de 0,02%, tandis que le zinc enregistre une augmentation de 0,02% en se négociant à 32,748,00 USD contre 32,742,00 USD par tonne.

Cependant, tous les métaux ne partagent pas cette ascension, avec des produits tels que l’étain, l’or, l’argent et le tantale signalant une baisse significative. Au cours de la même période, l’étain, par exemple, a connu une diminution de -3,08% à 24,084,00 USD par tonne, soulignant une volatilité dans la catégorie des métaux précieux.

Les fluctuations s’étendent également au-delà du domaine minier, touchant des produits tels que le café arabica et le cacao. Ces denrées, se négociant à 2,75 USD et 2,24 USD par kilogramme respectivement, affichent des augmentations de 6,59% et 0,05%. Cette tendance haussière contraste avec celle des produits agricoles et menus forestiers, dont le café robusta, la papaïne, les écorces de quinquina, la poudre de totaquina, le sel de quinine et la rauwolfia, tous signalant des baisses variant entre -1,65% et -2,47%.

Le seul actif à maintenir sa stabilité sur les marchés internationaux est le caoutchouc, demeurant inchangé à 0,84 USD par kilogramme. Cette constance dans un contexte de fluctuations met en lumière la diversité des forces qui influent sur les marchés mondiaux des matières premières.

En conclusion, ces évolutions récentes sur les marchés internationaux mettent en exergue la complexité des facteurs qui sous-tendent le commerce extérieur, reflétant ainsi les dynamiques économiques globales. La vigilance demeure de mise pour les acteurs économiques, dans un environnement où chaque variation peut avoir des répercussions substantielles.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une