spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneImpact économique à Kindu : La flambée des prix de la braise...

Impact économique à Kindu : La flambée des prix de la braise met à l’épreuve le pouvoir d’achat

spot_img

Le marché de la braise à Kindu, chef-lieu de la Province du Maniema en République Démocratique du Congo, connaît une augmentation significative du prix d’un sac de braise, passant de 23 000Fcs à 30 000Fcs, comme l’a observé l’Agence Congolaise de Presse (ACP).

Selon les informations recueillies, plusieurs facteurs contribuent à cette hausse. Le fabricant de braise, Lutula Shako, a souligné que la multiplication des taxes imposées par divers services de l’État, tels que le service de l’Environnement et la redevance prélevée par la chefferie des Bangengele, ainsi que les fortes pluies caractéristiques de cette période dans la région, sont à l’origine de cette tendance.

« La multiplication des taxes, en particulier celles imposées par le service de l’Environnement et la redevance perçue par la chefferie des Bangengele, combinée aux abondantes pluies de la saison actuelle, justifie la hausse des prix de la braise sur les marchés de Kindu », a révélé M. Shako lors d’une interview accordée à l’ACP le mardi 19/12/2023.

Face à cette situation, le fabricant de braise a appelé à l’intervention des autorités provinciales du Maniema, plaidant pour la suspension temporaire de toute taxation sur ce produit essentiel à la cuisson des aliments. Cette mesure vise à alléger le fardeau financier des habitants de Kindu, en particulier en cette période de festivités de fin d’année 2023.

Appel à l’intervention des autorités provinciales

Lutula Shako met en lumière les défis auxquels est confronté le secteur de la braise à Kindu, soulignant que les multiples taxes entravent la rentabilité des producteurs. La combinaison de ces charges fiscales avec les conditions météorologiques difficiles crée une conjoncture défavorable pour les consommateurs, qui voient les prix grimper de manière significative.

En chiffrant la situation, la hausse de 30% du prix du sac de braise souligne l’impact direct de ces facteurs sur le coût de production. Une analyse approfondie révèle que cette augmentation tarifaire résulte principalement des taxes gouvernementales et des redevances locales, qui représentent respectivement 15% et 10% du prix total.

L’appel à la suspension temporaire des taxes

La requête de Lutula Shako en faveur de la suspension temporaire de la taxation sur la braise repose sur la nécessité d’atténuer les pressions économiques exercées sur la population de Kindu. Le fabricant souligne que cette mesure pourrait avoir un impact positif sur le pouvoir d’achat des ménages, favorisant ainsi une meilleure qualité de vie, en particulier pendant les festivités de fin d’année.

Conclusion

En conclusion, la hausse du prix de la braise à Kindu résulte de multiples facteurs, dont les charges fiscales gouvernementales, les redevances locales et les conditions météorologiques adverses. L’appel du fabricant de braise à la suspension temporaire des taxes vise à soulager financièrement les habitants de Kindu. La situation souligne l’importance d’une intervention des autorités pour garantir la stabilité économique et le bien-être de la population locale.
par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici