spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneIturi : hausse significative du prix de la braise à Bunia, une...

Ituri : hausse significative du prix de la braise à Bunia, une réalité économique complexe

spot_img

Une enquête approfondie menée par notre rédaction révèle une augmentation substantielle du prix du sac de braise à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, située dans le nord-est de la République Démocratique du Congo. Cette hausse, passant de 70 000 à 100 000 FC, est attribuée à un ensemble de facteurs économiques et logistiques.

Des raisons multiples derrière la flambée des prix

La constatation majeure de cette enquête est que trois facteurs essentiels sont à l’origine de cette hausse vertigineuse. Tout d’abord, l’insécurité dans la région perturbe le transport des marchandises, contribuant ainsi à une augmentation des coûts.

En outre, le président de l’Association des acheteurs et vendeurs de braises de l’Ituri, Gédéon Muki, met en avant deux autres éléments déterminants. D’une part, le mauvais état de la Route nationale 27 entrave le transport des sacs de braise, faisant grimper les coûts de manière significative. D’autre part, la hausse des tarifs de transport, que ce soit des motos transportant depuis la forêt jusqu’au lieu de chargement des véhicules ou des véhicules stationnés au centre de négoce de Komanda jusqu’à Bunia, aggrave la situation.

Des chiffres alarmants

Selon les informations recueillies, le prix du transport par sac a augmenté de manière drastique, passant de 5 000 FC à 10 000 FC pour les motos, et de 14 000 FC à 18 000 FC pour les véhicules. Cette hausse significative du coût de transport impacte directement le prix final du sac de braise sur les marchés locaux.

Appels à l’action

Face à cette situation préoccupante, Gédéon Muki plaide auprès du gouvernement pour un financement, à travers le Fond national d’entretien routier (FONER), des travaux de réhabilitation de la partie dégradée de la RN27 entre Komanda et Bunia. De plus, il appelle les forces de défense et de sécurité à intensifier leurs opérations dans la forêt de la région afin de traquer les malfrats responsables de l’insécurité.

En contrepoint, le président de l’Association des Transporteurs du Congo, Serge Mbidjo Ngona, souligne l’état déplorable de la RN 27 entre Sililo et Ndenge, ainsi qu’à Irumu centre, ce qui entrave la circulation routière et contribue à bloquer une cinquantaine de camions et véhicules sur la route.

Conclusion

La hausse du prix du sac de braise à Bunia est le résultat d’une combinaison de facteurs économiques et logistiques, avec des conséquences significatives sur les ménages locaux. Les appels à l’action en faveur de la réhabilitation de la route et de l’intensification des opérations de sécurité reflètent l’urgence de la situation et la nécessité d’une réponse coordonnée des autorités compétentes.

par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici