spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneInflation des denrées à Kinshasa : le sac de haricots 'Bilbil' passe...

Inflation des denrées à Kinshasa : le sac de haricots ‘Bilbil’ passe de 230 à 250 $

spot_img

Les habitants de Kinshasa font face à une pression économique accrue alors que les prix des denrées alimentaires continuent d’augmenter. Selon les dernières observations, le prix d’un sac de 100 kilogrammes de haricots « Bilbil » en provenance de Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo, a récemment augmenté de 230 à 250 dollars américains sur les marchés locaux.

Cette augmentation n’est pas limitée aux haricots « Bilbil« . D’autres produits alimentaires de base ont également vu leurs prix augmenter, en partie à cause de la multiplication des taxes et de la dépréciation du franc congolais par rapport au dollar américain. Par exemple, le sac de 100 kilogrammes de maïs grain, qui se vendait auparavant à 160 000 FC, est désormais vendu à 180 000 FC, soit une augmentation significative de 63,15 dollars américains. De même, un sac de riz de 25 kilogrammes en provenance de Thaïlande est passé de 75 000 FC à 77 000 FC, soit 27 dollars américains.

Cette tendance à la hausse des prix touche également les produits importés. Par exemple, un carton de 24 boîtes de conserve « Africa Queen » de 425 grammes, en provenance de Namibie, est passé de 155 000 FC à 171 000 FC, soit 60 dollars américains.

Cette situation met une pression supplémentaire sur les consommateurs déjà confrontés à des défis économiques importants. Les ménages de Kinshasa voient leur pouvoir d’achat diminuer, ce qui rend la vie quotidienne encore plus difficile.

En conclusion, l’augmentation des prix des denrées alimentaires à Kinshasa est un problème majeur qui nécessite une attention urgente. Les autorités doivent prendre des mesures pour atténuer l’impact de cette hausse des prix sur les ménages les plus vulnérables et stabiliser la situation économique dans la région.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici