spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneInkisi, Kongo Central : Les coulisses des difficultés logistiques des producteurs agricoles

Inkisi, Kongo Central : Les coulisses des difficultés logistiques des producteurs agricoles

spot_img

Les maraîchers d’Inkisi, situés dans la région du Kongo Central, au Sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC), font face à des obstacles majeurs lors de l’évacuation de leurs produits agricoles des sites de production vers les lieux de commercialisation, passant par la chambre froide, selon une entrevue réalisée mercredi par Lepoint.cd.

Olivier Kusindika, le coordonnateur de l’Union des coopératives des maraîchers d’Inkisi (UCOOPMI), a souligné les défis significatifs liés au transport des marchandises. Il a expliqué : « Nous faisons face à d’énormes difficultés pour acheminer nos produits des sites de production vers les lieux de commercialisation, en passant par la chambre froide.« 

Face à cette situation, M. Kusindika a lancé un appel aux autorités nationales et provinciales pour leur demander un soutien. Il propose la mise à disposition de motos tricycles pour faciliter le transport des produits agricoles vers la chambre froide « positive ». De plus, il sollicite l’attribution de camions frigorifiques pour assurer la conservation optimale de ces produits.

La chambre froide « positive« , récemment inaugurée, a été généreusement offerte par le Programme d’appui aux pôles d’approvisionnement de Kinshasa en produits vivriers et maraîchers (PAPAKIN). Elle est destinée à la conservation des haricots du projet « ISCO » visant le renforcement des capacités financières des structures de base.

Des Solutions Urgentes Nécessaires

La situation des maraîchers d’Inkisi souligne l’urgence de trouver des solutions pratiques pour surmonter ces obstacles logistiques. Les chiffres actuels démontrent l’ampleur du problème : une augmentation de 30% des pertes post-récolte a été enregistrée en raison des difficultés d’évacuation.

Appel à l’Action Gouvernementale

Pour remédier à cette situation critique, M. Kusindika appelle à une action gouvernementale rapide. Il insiste sur la nécessité d’investissements dans les infrastructures de transport, tout en soulignant que chaque jour de retard aggrave les pertes économiques des maraîchers.

La voix des maraîchers d’Inkisi met en lumière les défis systémiques auxquels sont confrontés les acteurs du secteur agricole dans la région. Des mesures immédiates sont nécessaires pour garantir la durabilité de cette activité économique cruciale pour la communauté locale.

Par la Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici