spot_imgspot_imgspot_img

Inspection des infrastructures pétrolières : le ministre Sakombi en mission à Muanda

Partager

Vendredi dernier, le ministre des Hydrocarbures, Aimé Molendo Sakombi, a conduit une délégation d’experts à Muanda, située dans la province du Kongo Central, pour une inspection approfondie des installations pétrolières. Cette visite marque la première incursion du ministre dans cette région depuis sa prise de fonction en juin dernier.

« Nous sommes ici pour nous assurer que les infrastructures fonctionnent de manière optimale et que les stocks de pétrole sont suffisants pour répondre à la demande nationale, » a confié un membre de la délégation à notre journaliste. En effet, la province du Kongo Central abrite une concentration significative des sociétés pétrolières du pays, avec des installations majeures à Muanda, Boma et Matadi.

Enjeux économiques et sécuritaires

La visite du ministre Sakombi intervient dans un contexte où la gestion des réserves pétrolières revêt une importance capitale. Une éventuelle pénurie pourrait avoir des répercussions désastreuses sur l’économie nationale, impactant sévèrement le secteur des transports et, par ricochet, l’ensemble des activités économiques.

« Il est impératif de maintenir un niveau de stock suffisant pour éviter toute interruption de la chaîne d’approvisionnement, » a souligné le ministre. L’objectif est de garantir la stabilité du marché pétrolier et de prévenir toute flambée des prix qui pourrait découler d’un déséquilibre entre l’offre et la demande.

Statistiques et perspectives

Actuellement, la production pétrolière de la RDC repose sur une capacité de stockage stratégique répartie dans plusieurs sites du Kongo Central. La région de Muanda, par exemple, détient des installations capables de stocker des milliers de barils de pétrole, jouant ainsi un rôle clé dans la sécurisation des approvisionnements.

Le ministre a également évoqué des projets d’investissement pour moderniser les infrastructures existantes et augmenter la capacité de stockage. Ces initiatives visent à renforcer la résilience du secteur pétrolier face aux fluctuations du marché mondial et à garantir un approvisionnement stable pour les années à venir.

En conclusion, la visite d’Aimé Molendo Sakombi à Muanda et dans d’autres localités du Kongo Central s’inscrit dans une démarche proactive visant à sécuriser les réserves pétrolières et à assurer une gestion efficace des stocks. Une telle approche est essentielle pour soutenir le développement économique et maintenir la stabilité du marché énergétique en République démocratique du Congo.

M. MATUVOVANGA

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une