spot_imgspot_imgspot_img

La côte d’ivoire investira 8,3 milliards de dollars dans l’électricité d’ici 2030

Partager

La Côte d’Ivoire prévoit d’injecter 8,3 milliards de dollars dans son secteur électrique d’ici 2030 pour répondre aux défis énergétiques croissants. Cette décision fait suite à des perturbations majeures de l’offre électrique causées par un approvisionnement insuffisant en gaz.

Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a dévoilé cette annonce le 6 juin lors de la conférence de presse « les Rendez-vous du Gouvernement ». Il a précisé que ces investissements, équivalant à plus de 5 000 milliards FCFA, sont essentiels pour stabiliser et améliorer la production énergétique du pays.

De 2011 à 2023, la Côte d’Ivoire a déjà investi 1 700 milliards FCFA dans la production, le transport et la distribution de l’électricité. Ces efforts ont permis d’accroître le taux d’électrification à plus de 70 % en 2021, un des plus élevés en Afrique de l’Ouest. Cependant, la croissance démographique et l’insuffisance des ressources gazières maintiennent une pression sur le système énergétique.

En avril 2024, trois groupes de production représentant une capacité combinée de 653 MW étaient hors service, soit 21 % de la capacité totale du pays. « Cela a considérablement affecté notre capacité de production », a expliqué le ministre.

Pour remédier à cette situation, la Côte d’Ivoire mise sur l’exploitation accrue de ses champs gaziers. Des initiatives sont en cours pour construire des gazoducs reliant le pays aux producteurs et consommateurs de gaz naturel, ainsi que des infrastructures pour l’importation, le stockage et l’exportation du gaz.

Ces projets visent à garantir un approvisionnement énergétique stable et durable pour accompagner la croissance économique du pays.

Par la rédaction de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une