spot_imgspot_imgspot_img

L’Algérie franchit une nouvelle étape dans la production d’huile de table

Partager

Le groupe Cevital a récemment réalisé un exploit majeur dans le secteur de l’agro-industrie en Algérie. En effet, un peu plus d’une année après l’inauguration de son usine géante de trituration des graines oléagineuses à Béjaia, le premier groupe privé du pays a produit le premier litre d’huile de tournesol 100 % algérienne. Cette étape importante s’inscrit dans la lignée du slogan du président Abdelmadjid Tebboune : « Du champ au consommateur ».

Selon les déclarations exclusives du directeur général du conglomérat privé Abdelkader Guemache à la Chaîne Une de la Radio algérienne, cette réalisation témoigne des efforts déployés par Cevital pour promouvoir la production nationale. « Nous avons produit la première bouteille d’huile de tournesol au niveau de notre usine de trituration des graines oléagineuses. Elle a été produite le 28 mai 2024 », a précisé le DG de Cevital.

Cette huile a été produite à partir de graines de tournesol provenant des champs algériens, une première en Algérie. Elle sera commercialisée dans les prochains jours au même prix que l’huile Elio de Cevital, produite à partir de graines de soja importées et bénéficiant de la subvention de l’État, vendue à 125 dinars le litre.

Un impact positif sur l’économie locale

Cette avancée dans la production locale d’huile de table présente plusieurs avantages pour l’économie algérienne. En plus de réduire la dépendance aux importations, elle stimulera le secteur agricole en encourageant la production de graines oléagineuses sur le territoire national.

Avec la production du premier litre d’huile de tournesol 100 % algérienne, la balle est désormais dans le camp du secteur de l’agriculture, qui doit fournir les usines algériennes de trituration en graines oléagineuses. En plus de Cevital, les groupes Madar (public), Sim et Cofid ont également investi dans le domaine de la trituration des graines oléagineuses, avec le même objectif de produire des huiles 100 % algériennes.

La production locale d’huile de table aura également un impact positif sur l’élevage en Algérie, en permettant la production d’aliments pour le bétail, ce qui contribuera au développement de l’élevage bovin et ovin dans le pays.

Un pas vers l’autosuffisance alimentaire

L’Algérie consomme actuellement environ 900 000 tonnes d’huile de table par an, entièrement importée. La production locale d’huile de table permettra de réduire cette dépendance aux importations et de renforcer l’autosuffisance alimentaire du pays.

En plus de la production d’huile de table, Cevital transforme également d’autres récoltes agricoles, telles que les oranges et les citrons, en jus de fruits dans son usine à El Kseur près de Béjaia. L’entreprise produit également des confitures à partir de fraises, abricots, figues, etc.

La production du premier litre d’huile de tournesol 100 % algérienne marque une avancée significative dans le secteur agro-industriel en Algérie. Cette réalisation témoigne des efforts du groupe Cevital pour promouvoir la production nationale et réduire la dépendance aux importations. Espérons que cette réussite inspire d’autres entreprises à suivre cet exemple et à contribuer au développement économique et agricole de l’Algérie.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une