spot_imgspot_imgspot_img

L’ARSP met fin à trois contrats de sous-traitance irréguliers de la sicomines, évalués à 1 milliard de dollars

Partager

L’autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) de la République démocratique du Congo a pris une décision radicale en suspendant trois contrats jugés non conformes de la SICOMINES, atteignant une valeur totale d’un milliard de dollars américains. Cette action intervient suite à une analyse approfondie des contrats conclus avec les sociétés CRSN-CREC7, CREC 9-International Fourteenth First entreprise 141 (Syno-hydro), et Bangde Construction.

Le directeur général de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb, a souligné la nécessité de cette mesure en mettant en lumière le fait que ces entreprises ne remplissent pas les critères d’éligibilité, notamment en effectuant des paiements à l’étranger qui ne contribuent pas au fisc national.

« Ces sociétés ne sont pas éligibles, elles effectuent des paiements à l’étranger, ce qui ne bénéficie pas à l’administration fiscale du pays. »

Il a également ajouté que cette suspension a pour objectif de prévenir un arrêt soudain des opérations de la SICOMINES et d’instaurer un moratoire. L’ARSP envisage de remplacer ces entreprises par des entités à capitaux majoritairement congolais. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie visant à favoriser les entreprises nationales en leur donnant l’opportunité de remporter des marchés, tout en encourageant la création d’emplois locaux, conformément à la vision du président Félix Tshisekedi.

« Cette décision vise à offrir aux entreprises nationales l’opportunité de remporter des marchés et de favoriser la main-d’œuvre locale en offrant des emplois aux jeunes. »

En mettant l’accent sur les aspects économiques, il est essentiel de noter que ces contrats représentent une somme considérable, s’élevant à un milliard de dollars américains. Cette suspension souligne l’importance pour les entreprises de respecter les normes et critères établis par les autorités de régulation.

Cette décision de l’ARSP s’inscrit dans une volonté plus large de renforcer l’économie locale et de favoriser la participation des entreprises nationales dans des projets d’envergure. Elle démontre également l’engagement du gouvernement envers la transparence et la conformité dans le secteur économique.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une