spot_imgspot_imgspot_img

Le cobalt congolais voit son prix passer à 26 642 USD la tonne en juin 2024

Partager

Le prix de la tonne de cobalt, une exportation clé de la République démocratique du Congo, a légèrement augmenté, atteignant 26 642 dollars américains entre le 10 et le 15 juin 2024, contre 26 634 dollars américains la semaine précédente, d’après un communiqué publié mercredi.

« Le prix d’une tonne de cobalt connaît une hausse sur les marchés internationaux, au cours de la période du 10 au 15 juin 2024, en se négociant à 26.642,00 dollars américains contre 26 634,00 dollars américains, la semaine précédente, soit une augmentation de 0,03% la tonne », a déclaré la Commission nationale des mercuriales du ministère du Commerce extérieur.

En plus du cobalt, le tantale a également vu son prix augmenter légèrement sur le marché international. Durant la période étudiée, le prix du tantale est passé de 226,20 dollars américains à 227,00 dollars américains par kilogramme, soit une augmentation de 0,35%.

Cependant, d’autres minerais tels que le cuivre, le zinc, l’étain, l’or et l’argent ont tous enregistré une baisse de prix. Le cuivre s’est négocié à 9 922,15 dollars américains la tonne, en baisse de 3,53% par rapport à la semaine précédente. Le zinc a chuté de 3,60% pour atteindre 2 919,65 dollars américains la tonne. L’étain a légèrement diminué de 0,81%, se vendant à 33 451,25 dollars américains la tonne. Quant à l’or et l’argent, leurs prix ont baissé de 0,75% et 1,98%, respectivement, s’établissant à 75,48 dollars américains le gramme et 0,99 dollar américain le gramme.

Une production de cobalt en pleine expansion en RDC

La production de cobalt en RDC, qui est le premier producteur mondial de ce minerai, a considérablement augmenté ces dernières années. Entre 2018 et 2023, la production annuelle est passée de 104 000 tonnes à 170 000 tonnes, soit une augmentation de 63%, selon les données de l’US Geological Survey (USGS). Cette hausse est en grande partie due à l’augmentation de la demande en cuivre, auquel le cobalt est souvent associé dans les gisements.

La RDC représente désormais 74% de la production mondiale de cobalt, contre 70% en 2018. Plusieurs projets miniers ont été mis en service récemment, contribuant à cette augmentation de la production. Parmi eux, le projet Kisanfu, majoritairement détenu par l’entreprise chinoise CMOC, qui a débuté sa production en 2023.

Les acteurs principaux de la production de cobalt en RDC

Environ 80% de la production de cobalt en RDC est assurée par six acteurs principaux. Glencore, le géant minier suisse, représente 25% de la production congolaise avec plusieurs sites dans la région de Lualaba. CMOC, qui exploite le gisement de Tenke Fungurume, est devenu le premier producteur de cobalt du pays en 2023 grâce à la mise en production du gisement de Kisanfu.

Le groupe kazakh Eurasian Resources Group (ERG), avec la mine de Kakanda, contribue à environ 10% de la production. L’entreprise nationale Gécamines, détenue à 100% par l’État congolais, participe également à l’exploitation des sites miniers en consortium avec des acteurs internationaux.

Une situation juridique complexe

Un désaccord juridique entre CMOC et la Gécamines a conduit à une interdiction des exportations de minerais provenant de Tenke Fungurume entre juillet 2022 et avril 2023. Cette situation a entraîné la constitution de stocks de minerais, atteignant 13 000 tonnes de cobalt. Bien que les exportations aient repris progressivement, ces stocks ont contribué à un excédent d’offre sur le marché.

La production de tantale en RDC

Le tantale, un autre minerai d’importance stratégique, a également vu son prix augmenter de 0,35% durant la période étudiée. La RDC est l’un des principaux producteurs mondiaux de tantale, représentant entre 70 et 80% de la production mondiale. Le tantale, souvent extrait sous forme de coltan, est essentiel pour les technologies modernes et est principalement exploité dans l’Est du pays.

En conclusion, bien que certains produits miniers aient vu leurs prix baisser, le cobalt et le tantale ont enregistré de légères hausses sur les marchés internationaux, soulignant l’importance continue de la RDC dans la production de ces minerais stratégiques.

M.T

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une