spot_imgspot_imgspot_img

Le trafic passager de l’AIBD au Sénégal affiche une progression de 13% sur les neuf premiers mois de 2023

Partager

Au cours des trois premiers trimestres de l’année en cours, l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) au Sénégal a enregistré une croissance significative du trafic passager, affichant une hausse de 13% par rapport à la même période de l’année précédente. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, avec 2 177 961 passagers ayant transité par l’aéroport, dépassant ainsi les 1 929 953 enregistrés en 2022. Une performance remarquable qui dépasse même de 17% le nombre de passagers enregistré en 2019 pendant la même période.

Fret et mouvements en augmentation, une dynamique positive

Concernant le fret, les trois premiers trimestres de 2023 ont également connu une croissance, atteignant 27 598 tonnes par rapport aux 26 148 tonnes de 2022, soit une augmentation de 6%. Ce volume équivaut à celui de 2019, soulignant la stabilité dans ce secteur. Parallèlement, le nombre de mouvements aériens a suivi la même tendance, avec 20 977 mouvements enregistrés au cours des neuf premiers mois de 2023, représentant une augmentation de 5% par rapport à la même période de 2022. Selon l’ANACIM, ce chiffre atteint 99% du niveau enregistré en 2019.

Air Sénégal SA, transair et Arc en Ciel en tête du marché local

Les compagnies de droit sénégalais, à savoir Air Sénégal SA, Transair, et Arc en Ciel (spécialisée dans les vols à la demande), maintiennent leur position dominante sur le marché. Au cours des trois premiers trimestres de l’année en cours, elles ont capturé 26% du trafic passager, 14% du fret, et représentent 35% des mouvements aériens. Notamment, Air Sénégal SA a enregistré des taux de croissance annuels impressionnants de 12%, 19%, et 43% respectivement en termes de mouvements d’aéronefs, de passagers, et de fret au cours des quatre dernières années.

Analyse des principaux contributeurs à la hausse du trafic passager

La croissance du trafic passager s’explique en grande partie par une demande accrue pendant la période estivale, selon l’Anacom. Les compagnies majeures contribuant à cette augmentation trimestrielle sont Air Sénégal SA (+21,96%), Air France (+23,89%), Iberia (+16,25%), Neos SPA (+37,37%), Asky Airlines (+16,86%), Ethiopian (+18,69%), et Transavia (+71,58%).

Les acteurs africains maintiennent leur position, avec Royal Air Maroc en tête

Parmi les compagnies africaines, Royal Air Maroc conserve sa position dominante avec une part de marché de 14% par rapport aux autres transporteurs du continent et 8% sur le trafic global. Une performance soutenue par une croissance impressionnante de 27% du nombre de passagers transportés.

Classement des compagnies intra et extra africaines

En ce qui concerne les compagnies intra-africaines, Asky Airlines et Ethiopian Airlines détiennent une part de marché équivalente de 8%, tant sur la plateforme que sur le marché global, représentant environ 4% du trafic passager toutes compagnies confondues. Air Côte d’Ivoire, quant à elle, enregistre une part de 6% sur le trafic passager intra-africain et 3% sur l’ensemble des compagnies.

Performance des compagnies étrangères et connectivité des villes

Du côté des compagnies étrangères, Air France demeure en tête, capturant 22% du trafic fret et 9% des passagers sur le marché mondial. Notons que Turkish Airline Cargo occupe une part de marché équivalente en termes de fret. La compagnie SN Brussels se positionne en troisième place pour le fret, avec 9% de part et 6% des passagers.

En termes de connectivité, Paris et Casablanca sont les villes les plus reliées à l’AIBD, confirmant l’ampleur de l’offre d’Air Sénégal SA et Air France. Paris représente 16% du trafic passager à l’arrivée et au départ, avec une part de marché de 6% en termes de mouvements d’avions. Casablanca, avec des chiffres similaires en termes de mouvements, occupe environ 9% du trafic passager à l’arrivée et 11% au départ. Les trois principales villes desservant Dakar (Paris, Casablanca, et Abidjan) concentrent près du tiers (32%) du trafic, pour environ 19% des mouvements d’avions.

Par la Rédaction.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une