spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneMbuji-Mayi interdit l'exploitation artisanale du diamant pour protéger son écosystème

Mbuji-Mayi interdit l’exploitation artisanale du diamant pour protéger son écosystème

spot_img

Dans une démarche audacieuse visant à préserver l’intégrité écologique de Mbuji-Mayi, épicentre de l’extraction du diamant en République démocratique du Congo, le maire de la ville a émis une interdiction formelle contre l’exploitation artisanale de cette précieuse ressource. Cette décision, révélée par un communiqué officiel ce lundi, marque un tournant significatif dans la gestion des ressources naturelles de la région.

Le maire a exprimé une préoccupation profonde quant à l’impact environnemental dévastateur de l’extraction artisanale, notamment le délabrement du tissu écologique et l’érosion accélérée, exacerbés par les activités minières non réglementées. « La préservation de notre environnement est impérative », a-t-il déclaré, soulignant l’urgence de protéger le cadre de vie des citoyens face aux dangers imminents que représentent les ravinements et autres formes de dégradation environnementale.

Cette mesure intervient à un moment critique où Mbuji-Mayi, reconnue comme la capitale mondiale du diamant, s’efforce de moderniser son infrastructure urbaine, notamment à travers la construction et la réhabilitation des routes. Le maire a mis en garde contre toute violation de cette interdiction, promettant des sanctions sévères conformément à la loi pour quiconque serait tenté de défier cette directive.

Le phénomène des creuseurs artisanaux, transformant les zones résidentielles en sites d’extraction, a été particulièrement déploré. Cette pratique, répandue dans les cinq communes de la ville, menace non seulement l’environnement mais aussi la sécurité et le bien-être des habitants, mettant en péril les efforts de reconstruction nationale initiés par le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Avec des réserves de diamants parmi les plus abondantes au monde, Mbuji-Mayi joue un rôle crucial dans l’économie globale du diamant. Toutefois, cette interdiction souligne la nécessité d’une approche plus durable et réglementée de l’exploitation minière, qui concilie les impératifs économiques avec la protection de l’environnement et le bien-être des communautés locales.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici