spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneNigeria descend à la 4e place des économies africaines avec un PIB...

Nigeria descend à la 4e place des économies africaines avec un PIB de 253 milliards de dollars

spot_img

Dans un renversement significatif des fortunes économiques, le Nigeria, qui dominait le classement des économies africaines jusqu’à récemment, se retrouve désormais en quatrième position selon les dernières prévisions du Fonds Monétaire International (FMI) pour 2024. L’Afrique du Sud reprend la tête avec un PIB de 373 milliards de dollars, suivie de près par l’Égypte avec 348 milliards de dollars et l’Algérie à la troisième place avec 266,7 milliards de dollars.

Selon les données du rapport « Perspectives de l’économie mondiale » du FMI, le PIB du Nigeria est estimé à 253 milliards de dollars pour l’année en cours. Ce recul intervient dans un contexte de difficultés économiques marquées par une inflation galopante et une dévaluation prononcée de la monnaie locale, le naira. En mars 2024, le pays a enregistré un taux d’inflation annuel de 33,20%, le plus élevé depuis près de trois décennies.

Ces difficultés économiques sont en partie attribuables aux politiques récentes, notamment la suppression des subventions au carburant et la modification du régime de taux de change fixe, mises en place par le président Bola Tinubu depuis son investiture le 29 mai 2023.

En dépit de ces défis, le Nigeria reste un acteur économique prépondérant dans la région de la CEDEAO, occupant toujours la première place, tandis que la Côte d’Ivoire maintient sa position de deuxième puissance économique régionale avec un PIB prévu à 86,911 milliards de dollars. Le pays bénéficie d’une croissance économique stable, impulsée par des politiques d’investissement agressives qui ont débuté en 2012 et devrait voir son PIB atteindre 128 milliards de dollars d’ici 2029.

Le Sénégal et la Guinée se classent respectivement à la quatrième et cinquième position dans la région avec des PIB de 35,4 milliards et 25,4 milliards de dollars.

En Afrique centrale, la RD Congo domine le classement économique de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), avec un PIB qui devrait atteindre 74,7 milliards de dollars en 2024. Le secteur minier dynamique du pays, responsable d’environ 70% de la croissance nationale, a contribué à une hausse de 15,4% de la production en 2023.

L’économie camerounaise, malgré des défis sécuritaires persistants, montre des signes de résilience avec une croissance annuelle moyenne de 4% depuis les années 90. En 2024, le PIB du Cameroun est projeté à 53,2 milliards de dollars, le positionnant comme la deuxième économie de la région.

L’équipe éditoriale de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici