spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la unePredator oil & gas enregistre des dégâts significatifs dans son gisement de...

Predator oil & gas enregistre des dégâts significatifs dans son gisement de gaz onshore

spot_img

Les perspectives de Predator Oil & Gas Holdings PLC ont subi une baisse notable mardi à la suite de la confirmation de dommages potentiels dans son site gazier au Maroc. La société, spécialisée dans le secteur pétrolier et gazier avec des opérations au Maroc, en Irlande et à Trinidad, a observé une chute de 35 % de ses actions, les portant à 8,44 pence l’unité à Londres.

Cette dépréciation fait écho à l’annonce par la société, révélant que la phase 1 des essais sans appareil de forage a mis en lumière des dommages dans la formation de son gisement de gaz onshore au Maroc.

Les puits MOU-1 et MOU-3 ont été soumis à des tests révélant des dommages attribués aux boues de forage lourdes. En réponse, la société se prépare à la phase 2 des essais, impliquant l’utilisation d’un outil de perforation à jet de sable, tout en ajustant les paramètres de conception pour tenir compte de l’ampleur des dégâts.

Predator maintient sa confiance dans l’efficacité de l’outil de perforation sandjet pour rétablir un flux de gaz dans le gisement. Les échantillons de gaz extraits du forage à MOU-3 affichent une composition de 98,04 % à 99,57 % de méthane, une composition jugée « idéale pour un développement de gaz naturel comprimé avec un minimum de traitement », selon Predator.

Paul Griffiths, directeur général, souligne : « La détection de dommages potentiellement graves causés par des boues de forage lourdes confirme la nécessité de tester ces zones, susceptibles d’avoir été affectées par des boues de forage envahissantes. Bien que les estimations de ressources restent inchangées, nous sommes pleinement conscients de la nécessité de gérer efficacement le gaz dans nos zones principales malgré les dommages causés à la formation. Nous sommes convaincus que le jet de sable nous permettra d’atteindre cet objectif. »

Par la Rédaction

Note: Cet article est basé sur des informations actuelles et peut être soumis à des mises à jour ultérieures.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici