spot_imgspot_imgspot_img

Renforcement du secteur culturel en RDC : 12 entrepreneurs bénéficient d’un programme d’incubation

Partager

La coopération internationale dans le secteur culturel connaît une nouvelle impulsion en République démocratique du Congo (RDC) grâce au projet de la Commission mixte permanente (PCM) initié par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Douze (12) entrepreneurs culturels congolais ont récemment achevé une phase de formation dans le cadre de ce projet, marquant ainsi le début d’une transformation majeure dans le paysage culturel de la région.

Les participants, soigneusement sélectionnés, ont bénéficié d’un programme intensif couvrant divers aspects de l’entrepreneuriat culturel. De la littérature au cinéma en passant par le design, ces entrepreneurs sont désormais équipés pour transformer leurs idées créatives en entreprises florissantes. Un participant, qui est à la fois éditeur, libraire et écrivain, a exprimé son engagement à rendre la culture accessible à tous les Congolais, en combinant l’agrobusiness pour financer ses projets culturels.

Selon Mme Rosette Kabona, conseillère chargée de Coopération et Partenariats économiques à la Délégation générale Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, ce programme de formation s’inscrit dans une initiative plus large qui s’étalera sur cinq ans, de 2022 à 2026. Les projets sélectionnés, dont fait partie l’incubation d’entreprises culturelles en RDC, visent à doter les participants des compétences nécessaires pour réussir dans le monde compétitif de l’entrepreneuriat culturel.

Les critères de sélection des entreprises culturelles ont été rigoureusement définis, exigeant notamment que les structures soient congolaises et présentent un projet à caractère entrepreneurial. Ces critères ont été élaborés en collaboration avec des partenaires locaux tels que la Fondation Marcel Hicter et Kobo Hub, un incubateur congolais, garantissant ainsi la pertinence et la qualité des projets sélectionnés.

Les formateurs, venus de Bruxelles et de Kobo Hub, ont dispensé une formation complète couvrant à la fois l’aspect industriel et entrepreneurial de la culture. La formation, qui s’est déroulée sur plusieurs jours, a été suivie par des modules de suivi individualisés, permettant ainsi aux participants de bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans le développement de leurs projets.

Alors que ce programme entre dans sa deuxième année, il est prévu d’étendre son impact à d’autres provinces congolaises telles que Lubumbashi et Goma. Cette expansion témoigne de l’engagement continu envers le développement de l’entrepreneuriat culturel à travers le pays.

En conclusion, ce partenariat entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et la RDC ouvre de nouvelles perspectives pour les entrepreneurs culturels congolais, leur offrant les outils nécessaires pour prospérer dans un environnement économique en évolution constante. En s’associant avec d’autres acteurs et en explorant des opportunités de financement, ces entrepreneurs sont bien positionnés pour stimuler l’innovation et contribuer à la vitalité culturelle de la région.

Par la Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une