spot_imgspot_imgspot_img

Africa Tech Invest 2024 : vers un investissement de 200 millions de dollars en infrastructures numériques en RDC

Partager

Le jeudi 20 juin 2024, Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, a accueilli la deuxième édition de la conférence Africa Tech Invest. Organisé dans le centre financier de la ville, cet événement met l’accent sur l’innovation technologique dans le secteur public.

Magalie Bemba, co-organisatrice de la conférence, affirme que l’événement jouera un rôle clé dans la promotion de la transformation numérique en RDC. « Cette année, nous avons choisi le thème ‘Innovation moderne et sécurisée pour propulser le secteur public africain vers de nouveaux sommets‘. Nous croyons fermement que cette édition d’Africa Tech Invest 2024 sera déterminante pour l’agenda numérique de notre pays et, plus largement, pour tout le continent africain, » a-t-elle déclaré.

Mme Bemba souligne que l’innovation technologique est indispensable pour le progrès et la prospérité. « Elle permet d’améliorer l’efficacité des services publics, de renforcer la transparence et la redevabilité des institutions, et d’offrir des services de qualité répondant aux attentes légitimes des citoyens, » a-t-elle expliqué. Cependant, elle a insisté sur l’importance de l’implication du secteur public dans la promotion de ces innovations.

Africa Tech Invest 2024

« Le secteur public peut créer un environnement favorable à l’innovation en adoptant des politiques et réglementations appropriées, en investissant dans les infrastructures numériques et en développant les compétences numériques des fonctionnaires, » a-t-elle ajouté.

Magalie Bemba a également exhorté les autorités congolaises à investir davantage dans les infrastructures numériques pour améliorer l’efficacité de l’administration publique. « Le développement ne peut se concevoir sans le numérique. Si nous voulons progresser, nous devons embrasser cette nouvelle ère pour ne pas manquer cette opportunité. Le numérique est crucial pour maintenir le rythme des évolutions rapides et permettre à nos populations de bénéficier concrètement du développement, » a-t-elle insisté.

Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC), Augustin Kibassa Maliba, a confirmé l’engagement du gouvernement congolais à investir massivement dans les infrastructures numériques. « Le gouvernement prévoit un budget conséquent pour les infrastructures numériques afin de faire du numérique un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social, » a-t-il déclaré.

Le ministre a également reconnu les défis économiques et sociaux auxquels le pays est confronté. « La RDC fait face à des défis majeurs en termes de gouvernance et de développement. Ces défis menacent l’avenir collectif de notre pays, » a-t-il affirmé. Toutefois, il reste optimiste quant au potentiel de la technologie et de l’innovation pour surmonter ces obstacles. « Je suis convaincu que la technologie ouvre de nouvelles perspectives pour relever ces défis, » a-t-il conclu.

Mitterrand MASAMUNA

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une