spot_imgspot_imgspot_img

Dépréciation du Franc Congolais : Impact sur le pouvoir d’achat des agents publics

Partager

Lors de la récente réunion du conseil des ministres, Jean-Pierre Lihau, vice-premier ministre et ministre de la fonction publique, modernisation de l’administration et innovation du service public, a abordé la question cruciale de la stabilité du pouvoir d’achat des fonctionnaires de l’État. Face à une économie nationale marquée par la dépréciation du Franc Congolais et une inflation persistante, le gouvernement s’engage à réexaminer la politique salariale pour atténuer les tensions sociales croissantes au sein de l’administration publique.

Les engagements antérieurs, formalisés dans un protocole d’accord signé en novembre 2021, devaient réguler la grille salariale et résoudre les disparités de rémunération. Cependant, les réalités économiques actuelles imposent une révision urgente de ces mesures pour restaurer non seulement le pouvoir d’achat mais aussi la confiance au sein du corps des fonctionnaires.

Pour répondre à ces défis, le ministère de la fonction publique a lancé une commission technique sous la supervision directe de la première ministre. Cette commission, composée d’experts de divers secteurs gouvernementaux, vise à évaluer l’impact des ajustements salariaux proposés pour l’année budgétaire en cours et à formuler des recommandations concrètes pour le conseil des ministres.

En parallèle, le gouvernement Suminwa explore des stratégies visant à maîtriser l’inflation et à stabiliser le taux de change, conformément aux engagements du président Félix Tshisekedi pour son second mandat. Ces efforts sont cruciaux pour contenir les coûts de la vie et renforcer la stabilité économique nationale.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une