spot_imgspot_imgspot_img

Croissance des dépôts Bancaires : +5,45 % à fin Mai 2024 en RDC

Partager

Les dernières données publiées par la Banque centrale du Congo (BCC) révèlent une augmentation significative des dépôts bancaires à fin mai 2024, atteignant un total de 12,87 milliards $. Cette croissance de 5,45 % par rapport au mois précédent indique une tendance positive dans l’économie congolaise, stimulée par la confiance accrue des consommateurs et des entreprises dans le système financier national.

Les ménages ont joué un rôle clé dans cette augmentation, représentant 33,5 % des dépôts totaux. Cette hausse souligne non seulement une gestion prudente des finances personnelles mais aussi une propension continue à épargner malgré les défis économiques récents. Les entreprises privées suivent de près, contribuant à hauteur de 32,4 %, ce qui témoigne de leur engagement dans le développement économique à long terme du pays.

Cette accumulation croissante d’épargne ouvre de nouvelles perspectives pour le secteur financier congolais, incitant les institutions à innover dans leurs offres de produits et services. Avec une augmentation de 0,9 % des crédits accordés par les banques à fin mai 2024, atteignant 7,78 milliards $, il est clair que le secteur bancaire répond activement à la demande de financement des entreprises et de l’État.

L’année 2023 a vu une expansion notable des crédits à l’économie, reflétant une demande robuste pour le financement des investissements et des projets d’infrastructure. Cette dynamique est soutenue par une gestion responsable de la dette publique, qui renforce la stabilité financière et attire davantage d’investissements internationaux.

Parallèlement, le gouvernement a intensifié ses efforts pour réduire la dette publique, avec un remboursement de 448,3 milliards de francs congolais au premier semestre 2024, marquant une augmentation significative par rapport à l’année précédente. Cette gestion proactive renforce la crédibilité financière du pays et offre un environnement propice à l’investissement et à la croissance économique durable.

Avec un excédent commercial notable pour les cinq premiers mois de 2024, évalué à +3,4 milliards $, l’économie congolaise montre des signes prometteurs pour le reste de l’année. Les banques sont ainsi appelées à jouer un rôle crucial dans le soutien à la croissance économique et à la prospérité à long terme du pays, en investissant judicieusement dans les secteurs clés et en facilitant l’accès au crédit pour les entreprises et les particuliers.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une