spot_imgspot_imgspot_img

Electricité : Kisangani et la stabilisation de la desserte examinée par les élus de Tshopo

Partager

La question de la desserte électrique de Kisangani, capitale de la province de Tshopo, a été au centre des discussions ce mardi à Kinshasa entre le Directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL) et une délégation des députés de cette région du Nord-Est de la République démocratique du Congo.

« Nous avons eu un échange constructif avec le Directeur général de la Snel, qui nous a détaillé les enjeux et les perspectives de la desserte en électricité pour la ville de Kisangani, » a déclaré Justin Bendesana, député de Bafwasende et président du caucus des élus de Tshopo.

Lors de cette rencontre, le Directeur général de la SNEL, Fabrice Lusinde, a présenté un plan de stabilisation et d’amélioration de la fourniture d’électricité pour Kisangani. Ce plan repose sur plusieurs sources de financement, notamment le Fonds spécial de réparation et d’indemnisation des victimes des activités armées de l’Ouganda en RDC (Frivao), Enabel et l’Agence française de développement (AFD).

« Nous leur avons exposé le plan de stabilisation en détaillant les périmètres d’intervention de chaque financement, » a expliqué Lusinde.

Concernant les fonds d’Enabel, leur échéance est fixée au 31 décembre. Les travaux financés par Enabel visent notamment à remettre en état la turbine numéro 1 de la centrale. Quant aux fonds Frivao, plus de 3 millions de dollars américains seront investis pour l’achat d’une roue qui servira de réserve pour la turbine réhabilitée par Enabel, garantissant ainsi une capacité d’intervention en cas de besoin. Le reste des fonds sera utilisé pour rénover le réseau électrique vétuste de la Tshopo.

« Les explications sur l’utilisation des fonds Frivao, disponibles depuis octobre de l’année dernière, nous ont pleinement satisfaits, » a souligné Bendesana.

Les deux parties ont également défini des priorités claires pour la mise en œuvre des projets. L’objectif principal étant de stabiliser la desserte électrique de la Tshopo, les travaux incluront l’assainissement du réseau, l’installation de compteurs à prépaiement, l’amélioration de l’éclairage public et la rentabilisation de l’investissement par l’augmentation des recettes.

« Nous sommes sur la bonne voie et il est important que tout le monde garde espoir quant à la future disponibilité de l’électricité à Kisangani, » a conclu Bendesana.

Les députés de Tshopo se sont engagés à soutenir les efforts de la SNEL pour améliorer et stabiliser la desserte électrique dans leur province, une démarche essentielle pour le développement économique de la région.

Par l’équipe éditoriale de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une