spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneExpansion notable du marché de l'animation en Afrique : des revenus atteignant...

Expansion notable du marché de l’animation en Afrique : des revenus atteignant 13,3 milliards de dollars en 2023

spot_img

L’industrie africaine de l’animation connaît une croissance significative, affichant des revenus impressionnants de 13,3 milliards de dollars en 2023. Les prévisions indiquent une trajectoire ascendante, avec une estimation de 17,8 milliards de dollars d’ici 2032.

Diversification des applications de l’animation

Selon une étude approfondie de l’IMARC Group, la croissance de ce secteur découle de l’expansion des applications de l’animation au-delà du divertissement pur. Des secteurs tels que l’éducation et la publicité intègrent de plus en plus des éléments d’animation, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour l’industrie.

Talents africains en pleine lumière

La montée en puissance des talents africains dans le domaine de l’animation est un catalyseur majeur de cette expansion. La dynamique constante de l’industrie créative africaine joue un rôle prépondérant dans ce développement, offrant une diversité distinctive au marché.

Impératif de formation de qualité

Pour optimiser son potentiel, l’industrie de l’animation en Afrique doit impérativement s’engager dans l’amélioration de l’accès à une formation de haute qualité. Investir dans l’éducation et le perfectionnement des jeunes talents s’avère crucial pour assurer une croissance continue et pérenne de ce marché.

Perspectives futuristes

Cette évolution marque un tournant significatif pour l’industrie de l’animation en Afrique. Au-delà des opportunités économiques, elle contribue à enrichir le paysage culturel du continent, renforçant ainsi son positionnement sur la scène internationale.

signé par la rédaction

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici