spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneBuenassa et Delphos : ensemble pour transformer la chaîne de valeur des...

Buenassa et Delphos : ensemble pour transformer la chaîne de valeur des minéraux critiques

spot_img

Investisseurs, orientez-vous vers l’usine de raffinage pour la production de sulfate de cobalt.

La délégation de Delphos a conclu des réunions clés avec Buenassa, une société limitée congolaise à 100%, en présence de représentants du gouvernement de la République démocratique du Congo. Ils ont présenté le projet de raffinerie Buenassa pour la cathode de cuivre de qualité LME et le sulfate de cobalt de qualité batterie, une première dans le pays. L’intérêt de Delphos pour l’amélioration de la chaîne de valeur des minéraux critiques de la République démocratique du Congo démontre que, bien que plus complexe, des ressources financières peuvent être mobilisées pour la création de raffineries locales, une initiative prometteuse d’un point de vue ESG.

Lors d’une visite dirigée par la présidente de Delphos International, l’ambassadrice Roya Rahmani, et le fondateur et PDG de Buenassa, Eddy Kioni, plusieurs discussions positives ont eu lieu avec des ministères et des fonctionnaires pertinents, dont le vice-Premier ministre de l’Économie et le ministre des Mines, ainsi que leurs équipes. Les réunions ont mis l’accent sur l’alignement des approches et les étapes nécessaires pour mieux préparer le projet, y compris les modalités de soutien gouvernemental et les stratégies pour obtenir des ressources financières.

« Être sur le terrain et rencontrer les principales parties prenantes ainsi que les partenaires clés est crucial pour un projet qui peut potentiellement changer la chaîne de valeur nationale des minéraux critiques », a déclaré l’ambassadrice Rahmani.

Wesley Davis, directeur général principal, a également confirmé que l’appétit des investisseurs augmentait, en particulier pour des projets transparents et la possibilité d’avoir une vision plus claire de l’impact social. Il a ajouté que cela pourrait devenir un projet phare pour investir dans la chaîne de valeur des minéraux critiques en Afrique.

Eddy Kioni, PDG de Buenassa, a déclaré :

« La préparation du projet, qui reflète le désir national de participer à la transition énergétique, peut créer un élan nécessaire ». Il a ajouté que « l’enthousiasme de Delphos pour Buenassa démontre la possibilité de lever des capitaux malgré un environnement opérationnel complexe. Le capital de croissance pour la transition énergétique est disponible pour la République démocratique du Congo lorsqu’il est axé sur l’ESG. »

Jean Luc Mastaki, directeur du Bureau sous-régional pour l’Afrique centrale à la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), a apporté son soutien au projet Buenassa. La visite de Delphos en RDC fait suite à la réunion à New York lors de l’Assemblée générale des Nations Unies. Lors du sommet des affaires de l’AGNU, Antonio Pedro, secrétaire exécutif par intérim de la CEA, a déclaré que « l’Afrique doit exploiter pleinement ses abondantes ressources minérales critiques pour accélérer l’industrialisation durable et la transition vers une énergie propre. »

Delphos se concentre sur les marchés émergents depuis près de 40 ans dans le but de soutenir et de permettre des projets ayant un impact social et environnemental. Dans cette optique, Delphos travaille avec Buenassa pour sécuriser le financement de ce projet. Delphos voit une grande valeur pour ce type de projet et les opportunités qu’il pourrait apporter au peuple de la République démocratique du Congo, en particulier ceux touchés par la chaîne d’approvisionnement mondiale en minéraux critiques.

À propos de Buenassa :

BUENASSA développe des solutions innovantes à toutes les étapes de la chaîne d’approvisionnement dans divers marchés de matières premières, avec actuellement un accent sur les secteurs du cuivre et du cobalt. Il s’agit de la première société de négoce intégrée de métaux en République démocratique du Congo, spécialisée dans la fourniture de matériaux bénéficiés localement.

www.buenassa.com

À propos de Delphos :

Delphos est la source incontournable pour la mise en place de solutions financières innovantes pour les entreprises et les projets de développement. Nous sommes spécialisés dans la mobilisation de capitaux à long terme et compétitifs pour les entreprises, les gestionnaires de fonds, les développeurs, les PME, les souverains et les entrepreneurs du monde entier. Depuis 1987, nous avons arrangé plus de 20 milliards de dollars de financements de développement pour soutenir les efforts de plus de 1 200 entreprises. Nous mobilisons les ressources de plus de 350 organismes gouvernementaux et organisations multilatérales dans le monde entier pour aider les clients à réaliser leurs objectifs commerciaux internationaux et à avoir un impact durable. En plus de nos efforts de mobilisation de capitaux, Delphos fournit des services de conseil en transactions de premier plan et des services de conseil en gestion des investissements/risques aux clients du secteur public et privé dans plusieurs industries. Nous sommes des conseillers approuvés par la BAD, la DFC, IDB Invest, la SFI, USAID, la Banque Exim des États-Unis, l’USTDA, le Groupe de la Banque mondiale, des sociétés de capital-investissement leaders, des développeurs d’infrastructures et des investisseurs stratégiques, ainsi que des gouvernements étrangers et des services publics.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici