spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneFluctuations des marchés pétrolier et des métaux précieux : hausse du baril...

Fluctuations des marchés pétrolier et des métaux précieux : hausse du baril à 89,01 USD

spot_img

Les récents mouvements observés sur les marchés pétrolier et des métaux précieux ont captivé l’attention des économistes et des investisseurs à l’échelle mondiale. La semaine du 19 au 26 avril a été marquée par une augmentation significative du prix du baril de pétrole, atteignant 89,01 USD sur le marché international, soit une hausse de 1,10 %. Cette progression est largement attribuée à la baisse du dollar américain, un phénomène suscitant des interrogations quant à son impact sur l’économie mondiale.

D’après les données de la banque centrale du Congo, le prix du baril a également enregistré une augmentation substantielle par rapport à fin décembre 2023, avec une progression de 14,31 %. Sur une base annuelle, cette augmentation s’élève à 12,57 %. Ces chiffres soulignent la volatilité persistante du marché pétrolier et ses implications potentielles sur les économies nationales, notamment en ce qui concerne l’inflation et les coûts de production.

Parallèlement, les métaux précieux ont également connu des évolutions notables. Le cours du cuivre, par exemple, a augmenté de 2,19 % par rapport à la semaine précédente, atteignant 10 024,50 USD la tonne. Cette augmentation est attribuée à une hausse des importations chinoises, reflétant une demande mondiale soutenue pour ce métal.

En revanche, le prix du cobalt a enregistré une baisse de 1,41 %, s’établissant à 27 753,00 USD la tonne. Sur une base annuelle, cette baisse atteint 18,99 %, suscitant des inquiétudes quant à la stabilité des prix de ce métal, largement utilisé dans l’industrie des batteries électriques.

Outre le pétrole et les métaux précieux, d’autres matières premières ont également connu des évolutions significatives. Le prix de l’or a reculé de 0,61 %, tandis que les cours du blé et du maïs sur le marché de Chicago ont enregistré des hausses respectives de 11,51 % et 2,63 %. Ces tendances, influencées par des facteurs tels que la production argentine et les flux d’exportation ukrainiens, soulignent la complexité des marchés mondiaux des matières premières.

En ce qui concerne la République démocratique du Congo, le prix du pétrole a augmenté dans les zones d’approvisionnement Ouest et Nord, avec des hausses respectives de 0,94 % et 0,81 %. Parallèlement, les échanges transfrontaliers ont progressé de 2,39 % en mars 2024 par rapport à l’année précédente, ouvrant la voie à des perspectives économiques encourageantes pour le pays.

En conclusion, les récentes fluctuations observées sur les marchés pétrolier et des métaux précieux soulignent l’importance de surveiller de près l’évolution de ces secteurs pour anticiper les impacts sur l’économie mondiale. Les variations des prix des matières premières ont des répercussions directes sur les économies nationales, ce qui nécessite une analyse approfondie et une gestion prudente de ces ressources essentielles.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici