spot_imgspot_imgspot_img

Gestion financière en RDC : Recettes de 4,5 milliards USD surpassent les dépense

Partager

Au 24 mai 2024, les services d’assiettes du Gouvernement de la République Démocratique du Congo ont enregistré des recettes publiques cumulées de 12.707,2 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 4,5 milliards USD au taux de change actuel de 2.808 CDF pour 1 USD, selon les données de la Banque Centrale du Congo. Cette somme reflète non seulement les efforts de mobilisation fiscale, mais aussi l’importance de ces recettes pour financer les dépenses publiques.

Le tableau de suivi de la situation financière de l’État révèle également que les dépenses du Gouvernement congolais se sont élevées à 10.676,4 milliards de Francs congolais (CDF), soit environ 3,8 milliards USD. Cette analyse met en lumière la gestion prudente des finances publiques, mais soulève également des questions sur l’affectation de ces fonds et leur impact sur le développement socio-économique du pays.

Les régies financières, dont la Direction générale des impôts (DGI), la Direction générale des douanes et accises (DGDA), et la Direction générale des recettes administratives (DGRAD), ont joué un rôle crucial dans la mobilisation de ces recettes. Leur efficacité et leur transparence sont essentielles pour garantir que les fonds publics sont utilisés de manière efficace et équitable pour répondre aux besoins de la population congolaise.

Enfin, l’excédent de l’ordre de 2.030,8 milliards de CDF, soit plus de 723,2 millions USD, entre les recettes et les dépenses, souligne la nécessité de politiques économiques et fiscales solides pour assurer la stabilité financière du pays et promouvoir un développement durable et inclusif.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une