spot_imgspot_imgspot_img

Hausse spectaculaire du cuivre à Londres : pic atteint à 9 590,50 $ la tonne

Partager

Ce matin à Londres, le cuivre a touché des niveaux comparables à ceux observés pour la dernière fois en 2022, suite à un engouement marqué des investisseurs pour les matières premières anticipant une hausse de la demande. Ces derniers tablent notamment sur une baisse prochaine des taux d’intérêt. Le prix du cuivre pour des livraisons à trois mois se maintient au-delà des 9 550 $ la tonne, ayant atteint un pic de 9 590,50 $ plus tôt dans la journée.

L’optimisme des marchés trouve également son origine dans les signaux de reprise économique venant de Chine, propulsant ainsi les achats par des fonds d’investissement. Cette tendance a poussé l’aluminium à des niveaux jamais vus depuis février 2023 et le zinc à son plus haut depuis un an.

Dan Smith, directeur des recherches chez Amalgamated Metal Trading, souligne une augmentation notable des liquidités dans le secteur des métaux. « Le cycle de croissance semble prometteur pour les prochains mois », indique-t-il, en se référant à l’indice manufacturier chinois. Les données récentes sur ce secteur montrent un accroissement de l’activité, avec une croissance record en treize mois en mars, stimulée par une hausse des commandes intérieures et internationales.

L’or, quant à lui, a dépassé les 2 400 $ l’once ce matin, s’apprêtant à enregistrer une quatrième semaine consécutive de gains.

Rédigé par l’équipe éditoriale de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une