spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLa valorisation du franc congolais sur les marchés dans une perspective annuelle

La valorisation du franc congolais sur les marchés dans une perspective annuelle

spot_img

La semaine du 29 mars au 5 avril 2024 a marqué une étape positive pour la monnaie de la République démocratique du Congo (RDC), le franc congolais, qui a connu une légère appréciation sur le marché officiel. Selon les dernières données fournies par l’Agence Congolaise de Presse (ACP), cette période a vu le franc congolais gagner 0,58 % de sa valeur face au dollar américain, se négociant à 2.770,41 CDF pour un dollar, contre 2.786,54 CDF la semaine précédente.

D’après la note de conjoncture économique publiée par la Banque centrale du Congo, cette appréciation hebdomadaire s’inscrit dans un contexte de fluctuations monétaires où, au 5 avril 2024, le franc congolais affichait un taux de change de 2.770,41 CDF pour un dollar sur le marché officiel. Parallèlement, le marché parallèle a témoigné d’une appréciation légèrement plus marquée de 0,80 %, établissant le taux à 2.781,26 CDF pour un dollar, en comparaison avec 2.803,44 CDF auparavant.

Toutefois, lorsqu’on examine les performances du franc congolais sur une période plus étendue, la perspective se nuance. En effet, depuis fin décembre 2023, la monnaie nationale a enregistré une dépréciation de 3,66 % sur le marché officiel et de 3,40 % sur le marché parallèle. Cette tendance à la baisse s’avère encore plus prononcée lorsqu’on analyse l’évolution sur douze mois, période durant laquelle le franc congolais a perdu 19,48 % de sa valeur au taux officiel et 15,92 % au taux parallèle.

Cette dynamique reflète les défis et les opportunités inhérents à l’économie congolaise, dans un environnement mondial en constante évolution. L’appréciation récente du franc congolais témoigne des efforts déployés par les autorités monétaires pour stabiliser la monnaie nationale, mais souligne également l’importance de surveiller les indicateurs économiques de près pour anticiper les fluctuations futures.

Article rédigé par l’équipe éditoriale

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici