spot_imgspot_imgspot_img

Le cuivre londonien progresse de 0,7 % sur fond de demande chinoise et d’algorithmes de trading

Partager

Le marché du cuivre londonien continue d’afficher une hausse pour la quatrième séance consécutive, soutenu par une demande croissante de la Chine, l’intervention des algorithmes de trading des fonds d’investissement et l’espoir d’une baisse imminente des taux d’intérêt. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a progressé de 0,7 %, atteignant 9 471 dollars la tonne. Cette semaine, le métal rouge a rebondi après avoir touché un creux de plus de deux mois la semaine dernière. Depuis son pic de mai, où il atteignait 11 104,5 dollars la tonne, il a chuté de 12 %.

Dan Smith, responsable de la recherche chez Amalgamated Metal Trading, commente : « La demande en Chine a repris. Elle n’est pas encore à son maximum, mais elle est nettement supérieure à celle d’il y a deux semaines. » Les taux d’utilisation des usines de fabrication de barres de cuivre ont également montré des signes de reprise, contribuant à la hausse des prix.

Les algorithmes de trading, utilisés par les fonds d’investissement, jouent un rôle crucial dans cette tendance haussière. Ces algorithmes, programmés pour acheter ou vendre automatiquement en fonction de certains critères, ont contribué à stabiliser les prix du cuivre en réagissant rapidement aux fluctuations du marché et aux nouvelles économiques.

Les investisseurs espèrent également une baisse prochaine des taux d’intérêt, ce qui pourrait renforcer encore la demande pour les métaux industriels comme le cuivre. Cette attente est alimentée par les récentes indications des banques centrales, qui pourraient assouplir leur politique monétaire pour soutenir la croissance économique mondiale.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une